CNA Hardy prend de la substance sur la Place

03 Août 2018 Par Paperjam.lu
Un an après l’annonce de son arrivée, CNA Hardy a obtenu sa licence auprès du Commissariat aux assurances.
(Photo: Luc Deflorenne / archives)

Un peu plus d’un an après l’annonce de son arrivée au Grand-Duché dans le contexte du Brexit, le groupe mondial d’assurances s’est vu décerner une licence par le Commissariat aux assurances. Bertrand Mohr et Amandine Motte intègrent la structure luxembourgeoise.

Annoncée en juin 2017, en même temps que l’arrivée de RSA, la mise en place d’une filiale européenne de CNA Hardy au Luxembourg prend corps. Le groupe mondial d’assurances annonce dans un communiqué, publié jeudi, avoir non seulement «obtenu sa licence de compagnie d’assurances auprès du Commissariat aux assurances», mais aussi avoir recruté un chief risk officer et une chief financial officer.

Assurant que ses «préparatifs pour le Brexit sont en bonne voie», le groupe américain basé à Chicago estime que l’obtention de sa licence luxembourgeoise «est une étape importante». Et David Brosnan, CEO de CNA Hardy, d’indiquer dans le communiqué «s’engager à développer nos opérations et notre nouvelle filiale européenne», via notamment le recrutement de Bertrand Mohr et d’Amandine Motte.

La Place attire les assureurs basés à Londres

Si le premier a précédemment occupé «le poste de chief officer chez Dare Holdings», la seconde avait des fonctions «de direction chez Swiss Re et Deloitte». Pour Stuart Middleton, CEO de CNA Hardy Continental Europe, Bertrand Mohr et Amandine Motte «apportent une richesse d’expérience et de dynamisme (…), ainsi que leur connaissance approfondie et leur expertise des marchés local et européen, ce qui s’avérera un atout important dans les mois et les années à venir».

Pour mémoire, de nombreuses sociétés d’assurances ont fait le choix de transférer leurs activités européennes au Luxembourg. C’est le cas notamment d’Hiscox, AIG ou encore FM Global.

La rédaction a choisi pour vous