Cinq choses à faire pour la Fête nationale

Moment de liesse avec l’embrasement du ciel pendant un quart d’heure.
(Photo: Maison moderne / archives)

C’est sans doute la fête la plus populaire du pays, rassemblant toute la population, toutes origines confondues. Mode d’emploi.

Le Luxembourg est sans doute le seul pays où la Fête nationale se célèbre essentiellement la veille du jour J. Malin, ça permet de se lâcher avant un jour férié qui sera utile à la récupération. On décline donc les rendez-vous sur deux jours.

Première règle de base pour participer aux célébrations de la Fête nationale: oubliez la voiture. Ce vendredi, les rues du centre-ville et du quartier de la gare seront fermées à partir de 18h et des itinéraires de déviation seront mis en place. Il est recommandé d’utiliser les transports publics, y compris depuis les P+R pour lesquels des navettes sont mises en place jusqu’à 3h30 du matin.

Deuxième recommandation: armez-vous de patience. Si on veut profiter de tous les instants, la soirée peut être loooongue. Trois, deux, un, c’est parti pour un marathon festif.

1. Le 22 juin: retraite aux flambeaux

Quelque 3.000 torches sont distribuées à une cinquantaine de clubs et associations, ainsi que de groupes de percussion, de musique, de chant et de folklore. 1.500 scouts et guides constituent le gros des troupes. 

Le cortège de la retraite aux flambeaux se mettra en route à 21h20 précises au départ du Puits Rouge dans la Grand-Rue et passera ensuite par la rue du Fossé, la rue Notre-Dame, la rue de l’Ancien Athénée vers le boulevard F. D. Roosevelt, puis par le pont Viaduc pour aboutir dans l’avenue de la Gare (groupes à pied) et respectivement le boulevard d’Avranches (chars motorisés). 


1.500 scouts et guides participent à la retraite aux flambeaux.

2. Feu d’artifice

Le feu d’artifice en l’honneur du Grand-Duc sera tiré à partir du pont Adolphe et illuminera le ciel à 23h pendant 17 minutes. Le feu d’artifice sera accompagné d’une composition musicale de M. Jacques Neuen. Les meilleurs endroits pour voir le feu d’artifice sont la place de la Constitution (Gëlle Fra), le Viaduc (Al Bréck), ainsi que depuis Hollerich et le quartier de la gare.

3. Concerts et fêtes populaires

Comme d’habitude, de nombreux concerts et animations plongeront les places et les rues de la capitale dans une atmosphère festive la veille de la Fête nationale. Ainsi, l’animation sur la place Guillaume II commencera à 18h avec le groupe Benny and the Bugs, suivi par Dëppegéisser (19h), The Biggudies (20h30), Tëschegass (22h15), Schëppe 7 (23h30) et De Läb Live Band (00h45). Une scène est aussi présente à la place Auguste Engel (Grund) avec In the Atlas (20h15), Bombino (21h30), Mutiny on the Bounty (23h) et Golden Dawn Arkestra (00h30).

Les bars du centre-ville ajoutent des stands de débit de boissons devant leur porte et invitent des DJ pour assurer l’ambiance. Les rues du Marché-aux-Herbes, de la Boucherie et du Saint-Esprit sont généralement les plus prisées. C’est festif, joyeux, bruyant et... très arrosé!

Les rues sont remplie de fêtards plus ou moins éméchés.

Les rues sont remplies de fêtards plus ou moins éméchés.

4. Le 23 juin: défilé militaire

La célébration commence avec la traditionnelle prise d’armes sur l’avenue de la Liberté. Elle placée sous le commandement du colonel Yves Kalmes, commandant de la cérémonie et du Centre militaire de Diekirch. Elle est composée de détachements de l’armée et de la police, ainsi que de détachements civils. Après la mise en place des détachements, le chef d’état-major de l’armée, le général Alain Duschène, le directeur général de la Police Lëtzebuerg, Philippe Schrantz, et le vice-Premier ministre, ministre de la Sécurité intérieure, ministre de la Défense, Étienne Schneider, passeront successivement en revue les troupes.

Puis se déroule à partir de 12h la parade militaire en présence du chef d’État et S.A.R. le Grand-Duc héritier. Après le triple «Vive» exécuté par les troupes et l’hymne national chanté par le sergent Stéphanie Schlink, la prise d’armes se terminera par le défilé de l’armée luxembourgeoise, la Police Lëtzebuerg, l’Administration des douanes et accises, les établissements pénitentiaires, l’Administration des services de secours, la Croix-Rouge, l’Union Grand-Duc Adolphe avec l’Harmonie Kleinbettingen, le survol à basse altitude d’un hélicoptère de transport NH-90 du 1er Wing de la composante air belge, d’un hélicoptère MD 902 de la police, d’un avion Airbus A400M du Lufttransportgeschwader 62 de la force aérienne allemande et d’un avion de transport C-130 du 15e Wing de la composante air belge, ayant à bord un pilote militaire luxembourgeois et le premier load master luxembourgeois.


Le Grand-Duc passe les troupes en revue.

5. Spillfest: jouer au parc en version XXL

Le Capel (Centre d’animation pédagogique et de loisirs) organise à la Kinnekswiss une immense fête du jeu. De 10 à 18h, les enfants peuvent profiter de toute une série de jeux et d’animations spécialement venus de plusieurs pays d’Europe pour l’occasion. En vedettes, la troupe luxembourgeoise Ludoland, l’artiste autrichien Hr.bert, les troupes espagnoles Toc de Fusta et Guixot de 8, la troupe allemande Cri-Cri et la troupe française Festi-Jeux. Il y aura aussi des nouveautés à découvrir: le Speedradar et le toboggan à roues. 

Entrée gratuite, petite restauration sur place. La Kinnekswiss se trouve le long de l’avenue de la Porte-Neuve, entre le boulevard Prince Henri et le Champ du Glacis. Le Péitruss Express fera la navette gratuitement avec l’aire de jeux du bateau de pirates. 

La rédaction a choisi pour vous

Claude Turmes

20 Juillet 2018

Alors que le projet de création d’une zone transfrontalière dans le sud du pays devait être validé ce vendredi en conseil de gouvernement, l’adoption de ce dossier a été repoussée. Avec en toile de fond un différend entre membres du gouvernement.

L'accès aux documents «à caractère administratif» issu du projet de loi 6810 reste trop flou selon ses détracteurs.

20 Juillet 2018

Le projet de loi 6810 relatif à une administration transparente et ouverte fait débat. Formulations très générales, pas assez claires, le texte est très mauvais et inapplicable, selon ses détracteurs.