Chasse: sport sanglant ou préservation des espèces?

24 Novembre 2017 Par Paperjam.lu
Chasse
Le débat qui aura lieu ce dimanche dans Riicht eraus opposera un chasseur, Georges Jacobs, à un défenseur de l’environnement, Camille Gira.
(Photo: DR)

Nos confrères de 100,7 consacreront leur émission Riicht eraus de ce dimanche à la question de la chasse.

La saison de la chasse bat actuellement son plein au Luxembourg puisque, chaque jour ou presque, une partie de chasse y est organisée.

La chasse est une activité qui soulève les passions et divise l’opinion publique.

Comment est-elle réglementée? Remplit-elle ses missions de préservation des espèces dans le respect de la nature? Et est-elle encore réellement nécessaire au 21e siècle?

Tenteront de répondre ce week-end à ces questions et à d’autres encore – dans l’émission Riicht eraus chez nos confrères de 100,7 – Georges Jacobs, président de la Fédération des chasseurs, et Camille Gira, secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures.

Riicht eraus sera diffusée dimanche, de onze heures à midi.

La rédaction a choisi pour vous

Toutes ces actions, SOS Villages d’Enfants Monde Luxembourg a pu les concrétiser grâce aux dons de généreux donateurs, mais aussi au soutien de l’État luxembourgeois.

15 Décembre 2018

Autonomie des femmes et protection de l’enfance sont au cœur des programmes PACOPE développés en Afrique de l’Ouest par SOS Villages d’Enfants Monde. L’expert en renforcement économique du programme était en visite cette semaine à Luxembourg pour faire le point.

Anik Raskin est chargée de direction au Conseil national des femmes du Luxembourg.

14 Décembre 2018

La lutte contre toute forme de violence à l’égard des femmes tout comme l’individualisation de l’imposition des personnes physiques notamment, sont à l’agenda du nouveau gouvernement. Le Conseil national des femmes du Luxembourg s’en satisfait.

14 Décembre 2018

Élu début décembre à la tête du CSJ, Alex Donnersbach, 26 ans, assure vouloir poursuivre le renouveau du parti «dans un contexte inédit qui se traduira par un total de 10 années dans l’opposition». Avec l’ambition de revenir au pouvoir en 2023.