Changement de direction chez OneLife

24 Avril 2018 Par Jonas Mercier
Antonio Corpas
La nomination d’Antonio Corpas (photo) en tant que CEO de l’assureur-vie est encore soumise à l’approbation de la CAA (Commissariat aux assurances).
(Photo: OneLife)

À la tête de la société d’assurance-vie depuis 4 ans, Marc Stevens a été remercié en raison de «points de vue divergents quant à la stratégie et future direction de OneLife», précise un communiqué publié mardi. Antonio Corpas, actuellement group general counsel, le remplacera.

Il avait exposé en détail et avec passion sa vision de la digitalisation de OneLife il y a un an, dans les colonnes de Paperjam.lu. Mais il semble que ses idées n’étaient pas les mêmes que celles de ses actionnaires. Marc Stevens a donc été évincé de la direction de l’assureur-vie, qui a décidé de «suivre une voie différente».

Sans donner plus de détails, l’entreprise remercie Marc Stevens pour sa «précieuse contribution dans la restructuration, le rebranding et l’amélioration de la rentabilité du groupe».

Une nomination «cohérente»

Le conseil d’administration annonce plus loin que c’est Antonio Corpas qui reprendra la tête de l’entreprise, sa nomination étant encore soumise à l’approbation du régulateur. Fin connaisseur du groupe, il a travaillé pendant 10 ans pour OneLife en tant que group general counsel et head of tax & legal.

«Il s’agit d’une personne expérimentée dotée d’une connaissance approfondie de tous les aspects liés au secteur de l’assurance-vie luxembourgeoise, et de solides antécédents en termes de professionnalisme et de collaboration avec nos partenaires, clients et collègues», tient à préciser le conseil d’administration.

Un conseil d’administration qu’il rejoindra d’ailleurs en tant qu’administrateur. Une nomination qui est donc «en pleine cohérence avec la stratégie du groupe OneLife déployée en 2016».

La rédaction a choisi pour vous

Luc Maquil et Marc Stevens

02 Juin 2017

Un an après son rebranding, OneLife continue son processus de digitalisation. Après le développement d’une application mobile pour ses clients, l’assureur-vie collabore avec la start-up luxembourgeoise Kyctech pour automatiser ses processus de risk et compliance. Interview en duo avec Marc Stevens, CEO de OneLife, et Luc Maquil, CEO de Kyctech.