Booster la photosynthèse pour nourrir la planète

11 Janvier 2019 Par Paperjam.lu
Plantes et feuilles
La photosynthèse est une réaction imparfaite, selon les chercheurs de l’Illinois.
(Photo: DR)

En corrigeant un «défaut» naturel du phénomène de la photosynthèse, des scientifiques espèrent stimuler la croissance des cultures de 40%. Un bond en avant qui pourrait s’avérer décisif pour nourrir les 10 milliards d’humains attendus à l’horizon 2050.

La photosynthèse est la réaction chimique qui permet aux plantes de transformer la lumière du soleil et le dioxyde de carbone en aliments. Une réaction imparfaite, toutefois, où une partie de l’énergie est gaspillée lors de la phase appelée photorespiration.

C’est le problème auquel se sont attaqués les chercheurs de l’université de l’Illinois, aux États-Unis. Le correctif développé pour les plants de tabac a permis d’améliorer l’efficacité de la photosynthèse de 40%.

Appliquée à l’ensemble des cultures, la technique pourrait permettre de nourrir 200 millions de personnes supplémentaires par an… rien qu’avec les terres agricoles du Midwest américain!

Plus d’infos sur le site Trust My Science.

La rédaction a choisi pour vous

Le secteur des technologies de la santé compte 131 entreprises, soit 1.600 personnes, dont 80% sont actives dans des structures ne dépassant pas 10 salariés.

18 Janvier 2019

Intelligence artificielle, réalité augmentée, digitalisation… La santé n’est pas en reste lorsqu’il est question de nouvelles technologies. Et avec un écosystème très dynamique, le Luxembourg a des choses à dire sur le sujet.

18 Janvier 2019

Le coffre-fort numérique développé par Passbolt apporte une solution aux problématiques de gestion et de sécurisation des mots de passe et des codes d’accès rencontrées par les entreprises. Une solution qui sera prochainement déclinée sous forme d’une offre cloud de type SaaS.

La modélisation numérique permet aux différents acteurs de transmettre les bonnes informations aux bonnes personnes et au bon moment.

18 Janvier 2019

Le secteur du bâtiment et des travaux publics est engagé dans un vaste processus de transition numérique. Pierre angulaire de cette révolution, la maquette numérique, ou BIM, modifie en profondeur la manière dont on conçoit et construit, mais aussi les relations entre les intervenants d’un projet.