Blockchain, la technologie la plus méconnue

13 Juillet 2018 Par SAP
SAP
SAP
(crédit photo: SAP)

Parmi les technologies les plus étroitement liées à la révolution et la transformation numériques, la blockchain est la plus méconnue, mais aussi celle qui est la plus à même de sécuriser les données et transactions les plus sensibles.

La blockchain associe l’ouverture d’Internet à la sécurité de la cryptographie pour donner aux consommateurs et aux entreprises un moyen plus rapide de vérifier les informations-clés et d’instaurer un climat de confiance, sans l’intervention d’un tiers de confiance ou d’un intermédiaire.

Définition de la blockchain

La blockchain n’est rien d’autre qu’un moyen ouvert et sécurisé d’enregistrer des transactions, comme un registre classique. Grâce à la confiance qu’elles inspirent, les blockchains offrent un moyen simple et dématérialisé d’établir et de surveiller la propriété de l’argent, des informations et des objets par les personnes, les entreprises et autres organisations.

Les blockchains sont conçues pour résister aux modifications. Les données sont stockées dans une blockchain sous forme de base de données partagée et continuellement rapprochée, hébergée sur des millions d’ordinateurs du monde entier, afin d’éviter d’en avoir une version unique dans un emplacement unique.

De plus, tous les blocs de données d’une blockchain sont liés entre eux et sécurisés dans une séquence par cryptographie. Ainsi, il est quasiment impossible d’ajouter, de supprimer ou de modifier des données sans alerter les autres blocs de la chaîne.

Aujourd’hui, la plupart des transactions ordinaires sont contrôlées par une autorité centrale, une administration ou une chambre de compensation des cartes de crédit. Les applications de la blockchain remplacent ces systèmes centralisés par d’autres décentralisés, où la vérification est soumise à l’accord de plusieurs utilisateurs.

Avantages-clés

Avec de telles fonctionnalités, les blockchains promettent à leurs utilisateurs un certain nombre d’avantages-clés.

Tout d’abord, elles pourraient considérablement accélérer et simplifier un vaste éventail de transactions pour les particuliers comme les entreprises. En particulier, elles facilitent énormément l’identification de la propriété, le contrôle de l’authenticité et le rapprochement des processus.

Ensuite, la mise en œuvre de blockchains permettrait la désintermédiation d’un grand nombre d’entités qui fournissent actuellement des services de vérification et instaurent un climat de confiance, notamment les banques, les chambres de compensation, les trusts et les chaînes logistiques.

Enfin, cette technologie pourrait accélérer le processus de numérisation en facilitant l’étiquetage et le suivi des biens physiques au moyen d’une identité numérique hautement sécurisée. Par exemple, la société londonienne Everledger a placé plus de 1,6 million de diamants sur une blockchain, et y a enregistré les caractéristiques de chaque pierre – couleur, carat, numéro de certificat – en vue de lutter contre la fraude et la vente des «diamants de la guerre».

Les défis et les opportunités

Pour comprendre les défis et les possibilités liés à l’innovation de la transformation numérique, il faut comprendre ce que la blockchain peut vous apporter.

Les données sont au cœur de cette transformation; elles constituent véritablement le nouveau moteur de l’entreprise. Pour survivre, voire prospérer dans ce nouvel environnement ultra-compétitif, les entreprises collectent et conservent du Big Data à l’aide de capteurs et d’autres outils d’IoT, traitent ces données au moyen du Machine Learning et d’outils d’analyse pour en dégager des schémas et de la visibilité, puis sécurisent et rationalisent leurs opérations grâce aux blockchains.

Comme les autres technologies qui participent à la transformation numérique, la blockchain doit encore franchir un certain nombre d’obstacles. Citons le traitement des transactions basées sur la blockchain, qui est actuellement plutôt lent par rapport à celui des transactions effectuées aux guichets automatiques par exemple, ou les questions relatives à la sécurité de la cryptologie sous-jacente à cette technologie.

La blockchain pourrait révolutionner la collaboration entre les entreprises, les gouvernements, les organisations et les personnes.

Goldman Sachs

Néanmoins, la plupart des analystes et technologistes pensent que des solutions seront proposées et que la blockchain (ou les technologies de type blockchain) finira par convaincre le plus grand nombre et qu’elle contribuera à transformer l’entreprise et toutes les activités pour lesquelles la confiance est un facteur essentiel.

«La blockchain pourrait révolutionner la collaboration entre les entreprises, les gouvernements, les organisations et les personnes, prédit Goldman Sachs. Elle fournit un moyen simple et sécurisé d’établir un climat de confiance pour presque n’importe quel type de transaction, et simplifie ainsi le mouvement de l’argent, des produits ou des informations sensibles à travers le monde.»

Et la banque d’investissement de Wall Street de conclure: «C’est une transformation déjà en cours. Et les organisations – qu’il s’agisse de celles qui en bénéficieront comme des intermédiaires qui risquent de se voir écartés – devront se préparer à ce qu’elle évolue.»

Découvrez comment SAP combine en toute sécurité la blockchain, le Machine Learning et d’autres nouvelles technologies.

Visitez le SAP Forum

Retrouvez l'intégralité de The Intelligent Enterprise

La rédaction a choisi pour vous

21 Septembre 2018

La façon dont nous travaillons chaque jour change radicalement. Mais pas comme certains voudraient le croire. Les futurologues se chevauchent dans leurs tentatives de définir le futur environnement de travail. Souvent, ils rappellent des images du film «Minority Report».

Selon Bloomberg, Amazon devrait prochainement accélérer son expansion dans le retail physique en proposant près de 3.000 magasins sans caisses d’ici 2021.

21 Septembre 2018

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.