Bientôt un vol long-courrier vers Zhengzhou, en Chine?

20 Juin 2018 Par Paperjam.lu
Un vol vers l’aéroport chinois de Zhengzhou d’ici la fin de l’année? China Eastern Airlines l’envisage.
(Photo: Licence C. C.)

China Eastern Airlines réfléchirait à la possibilité d’un vol entre le Findel et l’aéroport chinois de Zhengzhou, déjà le hub asiatique de Cargolux.

Sera-t-il bientôt possible de relier le Luxembourg à la Chine via l’aéroport de Zhengzhou grâce à un vol long-courrier? Selon L’Essentiel, la compagnie China Eastern Airlines réfléchit à la question. 

Le Quotidien, qui relate des informations parues dans la presse chinoise, note que le début des opérations aériennes serait encore prévu pour cette année. Contacté par L’Essentiel, le directeur de Lux-Airport, René Steinhaus, confirme qu’un tel projet est en discussion, mais qu’il n’existe pas encore de détails concrets.

Il n’y a pas encore de pourparlers directs, des questions opérationnelles restant à clarifier. La distance entre les deux aéroports étant de 8.500 kilomètres, il faudrait compter une dizaine d’heures pour assurer la liaison.

En juin 2017, en visite officielle en Chine, le Premier ministre, Xavier Bettel, avait visité l’aéroport de Zhengzhou, dans la province du Henan. Cet aéroport est actuellement le second hub de Cargolux, après celui du Findel.

La rédaction a choisi pour vous

12 Avril 2018

L’Administration de la navigation aérienne (Ana) vient d’obtenir la certification environnementale ISO 14001 pour la gestion de ses activités de navigation aérienne et aéroportuaire. «Une étape» qui s’inscrit dans une démarche pensée «dans la durée».

Cargolux

25 Avril 2018

Le groupe de fret a annoncé une année record en enregistrant le plus haut profit de son histoire, avec 122,3 millions de dollars (environ 100 millions d’euros), lors de la présentation de ses résultats annuels, mercredi. 2018 s’annonce par ailleurs sous les meilleurs auspices.

L'évolution du taux de pénétration des médias luxembourgeois entre 2009 et 2018

06:00

Lorsque le 9 décembre 2014, le Premier ministre et ministre en charge des médias, Xavier Bettel, arrivé au pouvoir un an plus tôt, annonce que «le gouvernement élaborera, au cours de l’année suivante, une réforme du système de l’aide à la presse», il ne s’attendait pas au «shitstorm» qu’il allait déclencher auprès de la profession. Enfin, pas auprès de toute la profession, mais auprès des éditeurs de journaux et d’hebdomadaires. Bref, auprès de ceux qui se partagent cette subvention depuis 1976.