Banque Carnegie Luxembourg rachetée par l’UBP

31 Mai 2018 Par Paperjam.lu
L'Union bancaire privée possède un effectif mondial de 1.697 personnes.
L'Union bancaire privée possède un effectif mondial de 1.697 personnes.
(Photo : Union bancaire privée)

Banque Carnegie Luxembourg passe sous pavillon suisse. L’Union bancaire privée a annoncé ce jeudi l’acquisition de la filiale de Carnegie Investment Bank.

Spécialisée dans les services de banque privée internationale à l’intention de la clientèle nordique, Banque Carnegie Luxembourg vient d’être rachetée par la suisse Union bancaire privée (UBP), par le biais de sa filiale Union bancaire privée (Europe). La transaction étant toutefois soumise à l’approbation des instances réglementaires, «l’acquisition devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre 2018», précise l’UBP dans un communiqué diffusé ce jeudi. 

L’UBP est présente depuis 2002 au Luxembourg, où elle exerce ses activités au travers de ses filiales Union bancaire privée (Europe), centrées sur la gestion de patrimoine, et UBP Asset Management (Europe). Le montant de la transaction n’est pas divulgué.

Banque Carnegie Luxembourg emploie 40 personnes, UBP Europe possède, elle, un effectif de 30 personnes au Grand-Duché. «Il est encore trop tôt pour préciser les conséquences de cette acquisition en termes d’emplois. Plus de détails seront dévoilés dans quelques mois, lorsque le rachat sera finalisé», explique une porte-parole de l’établissement suisse à Paperjam.lu.

Luxembourg, «hub européen de l’UBP»

Banque Carnegie Luxembourg appartenait jusqu’à présent à la suédoise Carnegie Investment Bank (qui employait 598 personnes au 31 décembre 2017, notamment dans les pays nordiques, au Royaume-Uni et aux États-Unis). «L’UBP dispose de toutes les ressources nécessaires pour le développement de produits, services et opérations au Luxembourg, tandis que Carnegie peut désormais se concentrer sur ses marchés domestiques», a expliqué Björn Jansson, CEO de Carnegie Investment Bank, par voie de communiqué.

En chiffres, l’UBP – qui possède un effectif total de 1.697 salariés – affichait 125,3 milliards de francs suisses (environ 109 milliards d’euros) d’actifs sous gestion (AUM) au 31 décembre dernier. Avec cette acquisition, la banque suisse totalise désormais 24 milliards de francs suisses (20,9 milliards d’euros) d’AUM au Luxembourg, pour l’ensemble de ses activités de private banking et d’asset management. Banque Carnegie Luxembourg présente une masse sous gestion de 2 milliards d’euros.

«Banque Carnegie Luxembourg est une banque privée bien établie, avec un excellent ‘track record’. En cette période où l’accès au marché de l’UE est primordial, nous sommes très satisfaits de cette transaction, qui reflète notre volonté de renforcer encore notre présence au Luxembourg et de faire de cette Place le hub européen de l’UBP», a précisé Guy de Picciotto, CEO de l’UBP. «Cette acquisition présente également un avantage-clé à la fois sur les plans géographique et culturel, nous permettant de bénéficier de la solide expertise de Banque Carnegie Luxembourg sur les marchés nordiques, essentiels pour notre banque.»

La rédaction a choisi pour vous

15 Juin 2018

La BEI a organisé de mercredi à vendredi un hackathon autour de la blockchain adaptée au monde bancaire. Une façon de pousser l’innovation et de faire prendre conscience aux banquiers présents des évolutions qui se préparent.

Equipe de France de Football

14 Juin 2018

Une étude menée par ING classe les équipes disputant la Coupe du monde de football en fonction de leur valeur. La compétition qui s’ouvre ce jeudi en Russie sera-t-elle remportée par celle qui affiche la plus grande valeur marchande?

Piquet de protestation devant Nordea Bank

14 Juin 2018

Les syndicats ont indiqué mercredi soir avoir trouvé un accord avec la direction de Nordea quant aux conditions du plan social mis en place dans le cadre de la fermeture de la branche luxembourgeoise de la banque.