Avant le Brexit, M&G transfère aussi vers Luxembourg

18 Mai 2018 Par Thierry Raizer
M&G Investments
M&G avait déjà annoncé vouloir créer, dans un premier temps, une trentaine d’emplois au Luxembourg.
(Photo: DR)

Le gestionnaire d’actifs M&G a entamé les opérations et informé les autorités pour transférer les actifs en euros de ses clients vers des sicav luxembourgeoises.

Objectif: sécurisation. M&G Investments a annoncé mercredi vouloir transférer «des parts non libellées en livres sterling de 21 de ses fonds de droit britannique vers des fonds équivalents de droit luxembourgeois.»

L’annonce de la filiale de Prudential PLC anticipe le Brexit et veut apporter un signal de stabilité à ses clients quant à leurs intérêts, en particulier ceux qui ne sont pas domiciliés au Royaume-Uni et détiennent des parts en euro, en franc suisse, en dollar américain et en dollar de Singapour. Les sicav luxembourgeoises seront utilisées.

Actifs et substance

La Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) et la Financial Conduct Authority (FCA) ont été informées de ce choix et les avis officiels seront communiqués en septembre prochain.

M&G avait déjà annoncé concrètement le renforcement de ses structures luxembourgeoises en prévision du Brexit avec la prise en occupation de bureaux au boulevard Royal et la création de 30 emplois.

Un autre gestionnaire de premier plan, Columbia, a annoncé récemment transférer une partie de ses actifs vers des véhicules luxembourgeois.

La rédaction a choisi pour vous

Robert Brimeyer et Sascha Bremer

11 Mai 2018

Luxembourg et Londres ont développé des relations privilégiées pour assurer le développement des activités dans le domaine des fonds d’investissement. Le Brexit, à l’issue encore incertaine, pourrait remettre en question cette relation au beau fixe. Les acteurs analysent avec pragmatisme les possibilités qui s’offrent à eux.

Anders la Cour

04 Mai 2018

Filiale du groupe danois Saxo Bank, qui est spécialisé dans le trading en ligne, la société Saxo Payments Banking Circle a décidé l’an dernier de s’installer au Luxembourg. Elle est en attente de se voir accorder sa licence bancaire par le régulateur grand-ducal.