Attaque terroriste sur les Champs-Élysées, un mort

21 Avril 2017 Par Paperjam.lu

(Photo: BFM TV)

La «plus célèbre avenue du monde» a été jeudi soir le théâtre d’une attaque qui a coûté la vie à un policier. L’acte a été revendiqué par l’État islamique.

Alors que les onze candidats à l’élection présidentielle déclinaient leurs propositions sur l’antenne de France 2 jeudi soir, une attaque est survenue sur les Champs-Élysées, aux alentours de 21 heures.

Celle-ci a été menée par un assaillant et a visé des policiers stationnés dans un véhicule de surveillance, l'un d’entre eux a été tué et deux autres blessés. L’auteur de l’attaque a été abattu dans un tir de riposte. Un passant a été blessé, a indiqué le président de la République François Hollande lors d’une brève allocution prononcée durant la soirée.


Le porte-parole du ministère de l’Intérieur français a évoqué une «arme de guerre» utilisée. Le groupe État islamique a revendiqué cette attaque dans le courant de la soirée.


Des réactions sont intervenues du côté des candidats invités par France 2 sur cet incident et sur le sujet de la sécurité, qui revient au cœur de la phase finale de la campagne présidentielle. Emmanuel Macron (En Marche), François Fillon (Les Républicains) et Marine Le Pen (Front National) ont annoncé par ailleurs l’annulation de leurs meetings de campagne prévus ce vendredi.




Différents responsables politiques luxembourgeois ont exprimé leur solidarité.



La rédaction a choisi pour vous

Liberté de la presse

17:20

Dans son rapport 2017 sur la liberté de la presse, Reporters sans frontières (RSF) dénonce la banalisation des attaques contre les médias et l’ère «de la post-vérité, de la désinformation et des fausses nouvelles» qui se mettent en place.

11:00

Paperjam.lu vous propose chaque jour la revue de presse de l’économie par Marc Fiorentino, en partenariat avec Monfinancier.com. Un regard vif et acéré sur l’actualité au travers des unes des quotidiens français et internationaux.

Roaming

25 Avril 2017

Le Conseil européen a donné son feu vert ce mardi à la réforme des prix de gros en matière de communications dans l’Union européenne. La suppression des frais d’itinérance à travers les États membres entrera bien en vigueur le 15 juin prochain.