ArcelorMittal: trois actions qui n’en font plus qu’une

11 Mai 2017 Par Paperjam.lu
ArcelorMittal
Présentée en février, la proposition de simplification et de réduction du nombre des actions du groupe a été entérinée hier.
(Photo: Paperjam.lu / archives)

Dans un souci de simplification et pour se situer plus près de la moyenne des sociétés cotées au CAC40 et à l’EuroStoxx 600, ArcelorMittal a décidé de réduire d’un tiers ses quelque 3 milliards d’actions.

Ce mercredi se sont tenues à Luxembourg les assemblées générales annuelles et extraordinaires des actionnaires d’ArcelorMittal, qui ont approuvé à une large majorité toutes les résolutions qui figuraient à leurs ordres du jour respectifs.

Ils ont également réélu, pour un mandat de trois ans, Lakshmi Mittal en tant que CEO du groupe, ainsi que Bruno Lafont et Michel Wurth dans leurs fonctions d’administrateurs.

Enfin, suivant une proposition de simplification qui avait été présentée au début de cette année, il a été décidé, en regroupant trois actions en une, de réduire d’un tiers les quelque 3 milliards d’actions du groupe pour lui permettre de se situer davantage dans la moyenne des sociétés du CAC40 et de l’EuroStoxx 600.

Enfin, des décisions techniques ont également été avalisées de manière à adapter les statuts du groupe à la nouvelle législation sur les sociétés commerciales.

La rédaction a choisi pour vous

Pavillon

20 Avril 2018

Après un interminable hiver, il fait enfin beau, et l’envie de s’installer en terrasse pour manger ou boire un verre nous taraude. Quelques bonnes adresses de la capitale selon les moments.

19 Avril 2018

La population du Grand-Duché était de 602.005 au 1er janvier 2018, selon les données du Statec publiées ce jeudi. Un cap historique atteint principalement en raison de l’immigration. Les Français ont été les plus nombreux à s’installer au Luxembourg en 2017.

Fini le papier, les médecins du CHL et du CHEM vont avoir un dossier digital pour leurs patients où tout sera inscrit.

19 Avril 2018

Le Centre hospitalier de Luxembourg (CHL) et le Centre hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) se sont associés pour avancer sur le plan digital avec le «Dossier patient mutualisé informatisé» ([email protected]), une nouvelle plateforme qui sera déployée progressivement sur une période de quatre ans.