Alterego, du traditionnel dans l’assiette

23 Juin 2018 Par France Clarinval
La carte présente un descriptif de la région et de ses spécialités: on découvre, on apprend, on voyage.
(Photo: Explorator)

Sortir du lot et être original, voici le pari lancé par Alterego. Ce nouveau restaurant italien mise sur une cuisine régionale qui mêle tradition et authenticité avec la chef Giulia aux fourneaux.

S’il est un pays où le terme de cuisine régionale prend tout son sens, c’est bien l’Italie. La Botte a gardé des spécialités régionales liées aux produits que l’on y trouve et aux traditions locales. 

Pourtant, les restaurants italiens sont plus que nombreux à Luxembourg et peu sortent du lot par leur originalité, peu revendiquent réellement leur région d’origine. Voilà que la jeune bande à la tête de l’Alterego a trouvé la parade pour mettre les terroirs italiens en avant et faire connaître toutes les régions: toutes les six semaines, une nouvelle région est à l’honneur, avec une carte vraiment travaillée et réfléchie.

La chef Giulia (parce que c’est bien une dame qui officie aux fourneaux) se documente et recherche les recettes et produits traditionnels. La carte présente un descriptif de la région et de ses spécialités: on découvre, on apprend, on voyage.

La Sardaigne était ainsi à l’honneur les jours passés et on a pu découvrir une gastronomie marquée par la dualité mer et montagne, avec la bottarga (avec un carpaccio d’artichauts) et les vongole, le pecorino et l’agneau… Les fregola sarda, ces petites pâtes en forme de billes, étaient évidemment à la carte, tout comme le sanglier et la saucisse…

Pour découvrir la prochaine région à l’honneur et lire l’intégralité de l’article, rendez-vous sur explorator.lu.

La rédaction a choisi pour vous

Hatim Almshal: «Le bouche-à-oreille fonctionne très bien.»

20 Septembre 2018

Hatim Almshal est Syrien. Il a quitté son pays à l’été 2015 comme beaucoup d’autres migrants cherchant une vie meilleure en Europe. Arrivé au Luxembourg il y a trois ans, il a enchaîné les petits boulots et les activités bénévoles, avant de créer sa propre entreprise en ce début d’année. Lux Jardinier lui permet aujourd’hui de voir l’avenir de manière sereine.