Aller simple vers le confort

11 Mars 2018 Par Céline Coubray
Vue depuis le jardin, la maison a radicalement changé d’aspect.
(Photo: Patty Neu)

Le bureau Bel.architecture a réussi à transformer un bungalow ordinaire des années 1970 en une maison contemporaine très confortable.

C’est l’histoire d’un bungalow typique des années 1970, comme il s’en est beaucoup construit au Grand-Duché au cours de cette période. D’une part, la maison se situe sur un terrain en pente, ce qui avait amené le premier architecte à placer toutes les pièces à vivre côté rue et à ne rendre accessible le jardin que par la cave. D’autre part, les pièces étaient relativement petites, avec des fenêtres modestes, rendant l’intérieur de la maison assez sombre, sans parler du revêtement mural en bois qui assombrissait encore un peu plus l’ensemble. Par ailleurs, le bilan énergétique ne correspondait plus aux standards actuels. Toutefois, la structure de la maison restait saine et intéressante à exploiter pour la remettre au goût du jour.


La nouvelle pièce à vivre est largement ouverte et communique avec les étages.

 Les propriétaires ont fait appel à Bel.architecture pour repenser en profondeur leur habitat. Leur souhait était d’avoir une façade discrète côté rue et de retrouver une liaison forte avec le jardin à l’arrière. Ils voulaient également ouvrir les espaces à vivre pour avoir une communication plus fluide à l’intérieur de la maison, y compris entre les étages, avec une entrée de lumière naturelle beaucoup plus généreuse. De plus, ils désiraient avoir un arbre à l’intérieur de la maison. Les architectes se sont donc appuyés sur le bungalow existant pour apporter des transformations significatives, sans pour autant modifier profondément le volume, mais en se permettant tout de même d’ajouter une «boîte» sur le toit pour y placer une partie nuit. Grâce à ce nouveau volume en surélévation, une partie du premier étage a pu être supprimée pour offrir une double hauteur dans la pièce à vivre, qui a basculé du côté jardin. Des liaisons spatiales et visuelles ont été créées entre le rez-de-jardin et le premier étage. C’est aussi à cet emplacement, dégagé et lumineux, que l’arbre souhaité a pu être installé dans la maison. Afin de faire entrer la lumière naturelle dans l’habitation, les emplacements des ouvertures et leur taille ont complètement été revus. Le bois a été sorti de la maison pour se retrouver en bardage extérieur, unifiant l’ensemble des façades. Tout au long des travaux, les matériaux naturels et écologiques ont été privilégiés, comme la mise en place d’une isolation en fibre de bois et cellulose, ou l’utilisation de peinture minérale.

Informations:

Maître d’ouvrage: Privé

Architecte: Bel.architecture

Localisation: Luxembourg (localité non communiquée)

Surface habitable: 230 m2

Durée de conception: 5 mois

Durée de chantier: 12 mois

La rédaction a choisi pour vous

21 Septembre 2018

Pour poursuivre son offre au-delà de l’affichage d’annonces immobilières, le groupe atHome a intégré une activité de courtage en crédit hypothécaire à son business de base. atHome Finance, basée sur le service en ligne, a toutefois ouvert une première agence pour mieux servir ses clients.