Alinéa va fermer ses portes

11 Mai 2017 Par Céline Coubray
Alinea
La clientèle se fait de plus en plus rare.
(Photo: Olivier Minaire / archives)

Une des dernières librairies de la Ville-Haute, la librairie Alinéa, va fermer ses portes en août prochain.

Installée dans la rue Beaumont à Luxembourg depuis 22 ans, Alinéa est une des dernières librairies qui existent encore à Luxembourg. Malheureusement, son propriétaire, Edmond Donnersbach, a annoncé ce matin à la Radio 100,7 que son commerce allait fermer ses portes en août prochain.

«C’est un ensemble de facteurs qui me contraignent à devoir fermer: le principal est économique. Il y a bien sûr le coût des loyers qui joue une part importante. Par ailleurs, l’attractivité du centre-ville a fortement baissé ces 20 dernières années. Mes clients qui venaient avant tous les samedis ne sont plus venus que tous les 15 jours, puis tous les mois, et puis plus du tout. En parallèle, le commerce s’est plus orienté vers le luxe et la vente de vêtements. Les habitudes des clients ont aussi évolué. On achète moins de livres d’une manière générale, et quand achat il y a, celui-ci se fait beaucoup sur internet. Et comme la curiosité des gens va de manière décroissante, notre rôle de libraire, et donc notre force de conseil et de découverte, est devenu moins important», explique-t-il à Paperjam.lu.

L’équipe, composée de six personnes, est avertie depuis plusieurs semaines de cette décision et est déjà en préavis. «Pour ma part, j’ai beaucoup de passions et de passe-temps, comme la collection de quotidiens du monde entier, l’art du jardin ou la construction en Lego, auxquels je vais consacrer plus de temps», détaille monsieur Donnersbach.

Quant au fonds de commerce, il n’a pas trouvé preneur. Il ne restera donc plus dans la Ville-Haute que la Librairie française et Ernster pour ceux qui souhaitent encore acheter des livres, avant l’arrivée annoncée de la Fnac au Royal-Hamilius.

La rédaction a choisi pour vous

20 Janvier 2016

L’enseigne française spécialisée dans les biens culturels s’implantera au centre-ville de la capitale lors de l’ouverture du futur centre commercial, ont annoncé mercredi responsables politiques et représentants du groupe.

24 Mars 2015

Fernand Ernster, dirigeant de la librairie éponyme revient sur les 125 ans de l’entreprise familiale fondée par son arrière grand-père enseignant, auteur et éditeur de manuel scolaire qui s’est établi en tant que libraire en centre-ville, à l’endroit de la librairie actuelle. Un témoignage issu de la soirée 10x6 Family business: from generation to generation organisée le 18 mars dernier au Tramsschapp.

Hubert de Schorlemer

08:03

Depuis quelques années, Hubert de Schorlemer élève des vaches Angus à Grundhof et en tire une viande qui n’a rien à envier à celle du même nom venue d’Irlande.