Alain Berwick: «un moment charnière» pour RTL

19 Avril 2017 Par Jean-Michel Gaudron
Alain Berwick, RTL
Avec vue directe sur le nouveau siège depuis son désormais ancien bureau, Alain Berwick a pu superviser l’avancement du dernier grand chantier de sa carrière.
(Photo: Maison Moderne /archives)

L’ex-CEO de RTL Luxembourg a piloté le projet du nouveau siège du groupe au Kirchberg qui est officiellement inauguré ce mercredi soir. Il ne cache pas sa satisfaction à quelques semaines de prendre sa retraite, fin août.

C’est ce mercredi soir qu’est officiellement inauguré le joyau de RTL Group au Kirchberg. Opérationnel depuis plusieurs semaines, ce «RTL City » abrite à ce jour près de 90% des effectifs de RTL au Luxembourg. Les 10% restants – quelques départements techniques en charge de la diffusion de certaines chaînes de télévision du groupe – rejoindront le navire amiral dans le courant du mois de mai.

«Les budgets et les timings sont respectés», note avec fierté Alain Berwick, l’ex-CEO de RTL Luxembourg, chef d’orchestre de ce gigantesque projet qu’il a lui-même initié en 2008 et dont il reste à la baguette jusqu’à la fin du mois d’août, date de son départ «officiel» en retraite. «Au total, ce seront quelque 600 personnes qui seront de nouveau regroupées dans les 22.000m2 des nouveaux locaux», explique-t-il à Paperjam.lu.

C’est une chance énorme que de réaliser un tel projet jusqu’au bout

Alain Berwick, coordinateur du projet

Le mastodonte de verre et d’acier se compose de trois tours reliées à un bâtiment central. Deux de ces tours, qui appartiennent à la société Media Properties, sont utilisées par RTL (dont une par sa filiale BCE, Broadcasting Center Europe). La troisième, propriété de la société MPB, est exploitée par le développeur Félix Giorgetti. Elle sera occupée par un locataire qui n’appartient pas à l’univers des médias et dont le nom devrait être dévoilé après l’été. D’après les informations de Paperjam.lu, il s’agit d’une institution européenne qui ne souhaite pas communiquer son identité à ce stade.

Les deux bâtiments de l’ancien siège, eux, seront rasés à partir de septembre et laisseront place à un projet immobilier mixte (bureaux, commerces et logements) de quelque 110.000m2 (dont quatre tours résidentielles de 12 étages), également construit et commercialisé en collaboration avec Giorgetti.

Une nouvelle façon de travailler

Depuis quelques semaines, donc, les équipes de RTL ont réappris à vivre autrement leur quotidien. En particulier les équipes de l’ensemble des rédactions (radios, télé et internet), désormais réunies dans une seule et unique «newsroom». Soit environ 150 personnes appelées à cohabiter dans ce qu’Alain Berwick décrit comme «un grand espace confortable». «C’est évidemment une nouvelle façon de travailler», explique-t-il. «Avant, les équipes étaient réparties dans des espaces différents et sans contact direct. Désormais, toutes les informations qui arrivent sont traitées par les trois rédacteurs en chef et la hiérarchie, et la forme de leur traitement décidée de manière collégiale. Cela permet un échange clair et immédiat des connaissances sur un sujet donné. Nous avons privilégié cette organisation plutôt que de nommer un directeur unique pour l’ensemble des rédactions.»

Derrière les façades, dont l’apparence extérieure évoque les pixels, RTL City est doté, à l’intérieur, des technologies dernier cri. «Nous bénéficions d’une qualité technique avant-gardiste que l’on ne retrouve pas ailleurs», insiste M. Berwick. Une qualité qui a évidemment un coût: 12 millions pour la télé, 4 millions pour les radios et une vingtaine de millions pour BCE. La partie bâtiments, elle, se chiffre à quelque 85 millions d’euros. «Tout cela s’inscrit dans le développement des atouts qui renforcent encore l’ancrage de RTL Group au Luxembourg.»

Technologies et design

L’idée de qualité se décline aussi dans le confort («mais sans luxe inutile», précise M. Berwick) de l’environnement de travail de l’ensemble des personnels: salle de fitness, cafeteria, coins café, cantine… rien n’a été laissé au hasard. «Nous avons beaucoup travaillé sur un design qualitatif. Quand on arrive ici, on n’entre pas dans un simple immeuble de bureaux, mais dans un vrai centre média. On ressent aussi cette approche à travers la façon dont les studios sont aménagés et vitrifiés. C’est vraiment un très bel outil.»

On n’entre pas dans un simple immeuble de bureaux, mais dans un vrai centre média.

Alain Berwick, coordinateur du projet

Pour Alain Berwick, quelques semaines après le renouvellement de la concession qui lie le groupe RTL à l’État luxembourgeois jusqu’en 2030, ce chantier est le dernier gros dossier qu’il clôture avant de tirer sa révérence fin août. «C’est une chance énorme que de pouvoir réaliser jusqu’au bout un tel projet dont les premières réflexions datent de 8-9 ans déjà. Pour RTL au Luxembourg, c’est en tous les cas un moment charnière.»

À noter que ce mercredi se tiendra également l’assemblée générale ordinaire des actionnaires de RTL Group. Il s’agira d’acter le départ de la co-CEO (et administrateur exécutif), Anke Schäferkordt, et son remplacement par Bert Habets; ainsi que le départ de Jacques Santer de son poste d’administrateur non exécutif (et président de CLT-UFA). La dernière année de son mandat sera terminée par l’avocat et ancien ministre Jean-Louis Schiltz.

La rédaction a choisi pour vous

RTL City

02 Septembre 2016

RTL Group se prépare à emménager dans un siège flambant neuf d’ici la fin de l’année. Un vaste ensemble auquel est adossé un projet immobilier pour financer le nouvel outil de travail.

Thomas Rabbe, RTL Group, Xavier Bettel, Premier ministre et Jacques Santer.

03 Avril 2017

Le groupe de médias et le gouvernement ont finalisé un accord en deux phases, l’une portant sur l’exploitation des fréquences TV et radio et l’autre sur la fourniture d’un programme de service public télévisé au Luxembourg.