7,5 millions et des emplois pour Rak Porcelain

12 Octobre 2017 Par Jean-Michel Hennebert
Rak Porcelain Europe
Le nouveau bâtiment de RAK Porcelain Europe, dans la zone d'activités «Krakelshaff» à Bettembourg, doit permettre la création d'une dizaine de nouveaux emplois.
(Photo: RAK Porcelain)

La société, spécialisée dans la fabrication de céramiques pour l’hôtellerie et la restauration, a annoncé ce jeudi son intention de développer sa présence au Luxembourg via la création d’un bâtiment à Bettembourg et la création, à terme, d’une dizaine de nouveaux emplois.

Partie intégrante du groupe Rak Ceramics qui emploie quelque 15.000 personnes à travers le monde, la société Rak Porcelain Europe est implantée au Grand-Duché depuis 2006. Installée à Windhof via une plateforme logistique, elle s’apprête à développer son activité via un déménagement en direction de la zone d’activités «Krakelshaff» à Bettembourg.

Des 2.800m2 actuels utilisés principalement comme surface de stockage, la société entend en exploiter 5.500 dans un bâtiment destiné non seulement à la réception et la distribution de produits à destination d’autres pays européens, mais qui servira aussi de nouveau siège européen du groupe et de showroom. En cours de construction, le bâtiment devrait entrer en fonction d’ici «fin 2018, début 2019», selon Laurent Graaff, directeur marketing et communication de Rak Porcelain, contacté par Paperjam.

Un milliard d’euros d’investissements industriels

«Le coût de l’investissement est estimé à 7,5 millions d’euros», précise Claude Peiffer, directeur général de la société, cité dans le communiqué publié jeudi. «Le projet permettra de créer à terme environ 12 emplois supplémentaires.» Actuellement, la société assure employer 60 personnes.

Cette annonce d’investissement industriel, faite dans le cadre de la mission économique aux Émirats arabes unis, s’inscrit dans une longue liste déployée savamment par le ministère de l’Économie depuis l’été 2016. Le dernier bilan fait état de l’injection d’un milliard d’euros dans le tissu industriel au cours des 18 derniers mois.

La rédaction a choisi pour vous

Jacques Lanners

02 Décembre 2017

C’est un des «hidden champions» du Luxembourg, ces quelques géants à l’international qui sont habituellement discrets dans leur propre pays. À la présidence du directoire de Ceratizit, Jacques Lanners conduit le groupe dans un style direct teinté d’une profonde passion pour son métier. Et pour l’humain.