5 raisons pour lesquelles l’essor de l’ESG va perdurer

Crédit Photo: M&G

L’intérêt croissant pour l’investissement ESG relève-t-il d’un simple effet de mode, ou est-ce le début d’une nouvelle normalité de la pensée en matière d’approche d’investissement?

Les opinions exprimées par l’auteur ne sauraient en aucun cas constituer des recommandations, des conseils ou des prévisions. La valeur des investissements peut fluctuer à la hausse comme à la baisse et vous êtes susceptibles de ne pas récupérer le montant initialement investi.

Au cours des dernières années, nous avons pu observer un intérêt grandissant pour l’investissement responsable de la part des investisseurs. Cette approche responsable a été étayée par l’intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans le processus d’investissement. L’essor de l’investissement ESG est favorisé par un certain nombre de facteurs et il est peu probable qu’il ne se poursuive pas.

Les critères ESG sont devenus le cadre de référence prédominant afin d’évaluer la durabilité à long terme d’une entreprise ou d’une organisation. Selon Broadridge, les encours sous gestion des stratégies d’investissement ESG européennes et internationales sont passés de 132 milliards d’euros à 372 milliards d’euros entre 2010 et février 2018.

1) Les nouveaux risques et les modèles d’évaluation traditionnels

C’est en comprenant les éléments ESG affectant une entreprise que ces risques extrafinanciers peuvent être correctement compris et atténués. Une entreprise a-t-elle contribué positivement ou négativement au changement climatique? L’entreprise dispose-t-elle d’une cybersécurité efficace? Ou, alors que les entreprises deviennent de plus en plus internationales et se dotent de chaînes logistiques toujours plus longues, comment s’assurent-elles que la fabrication de leurs produits ne fasse pas appel au travail des enfants et au travail forcé? Ces types de problématiques peuvent, potentiellement de manière irrémédiable, porter préjudice à la réputation d’une entreprise et à sa «légitimité sociale».

2) Les réseaux sociaux et l’ininterruption de l’information

Nous vivons dans un monde «toujours en éveil» où les cycles des nouvelles 24 heures sur 24 imposent un flux constant d’informations. Si, dans le passé, les méfaits d’une entreprise pouvaient facilement être passés sous silence, ils sont désormais étalés aux yeux de millions d’investisseurs et sont ainsi susceptibles de susciter l’indignation, un vif émoi et le boycott. Des entreprises telles que VW, Facebook et United Airlines ont récemment fait les frais de ce pouvoir et de son impact négatif sur le cours de leurs actions. 

3) La démographie

Selon le rapport Sustainable Signals 2017 de Morgan Stanley, l’intérêt grandissant pour «l’investissement durable» est poussé par les milléniaux, les enfants de la génération Y: près de 90% d’entre eux se disent «intéressés par l’investissement durable» et le pourcentage de personnes très intéressées est passé de 23% en 2015 à 38% l’an dernier. Le rapport a également constaté que les milléniaux étaient deux fois plus susceptibles que l’ensemble de la population des investisseurs d’investir dans des entreprises cherchant à atteindre des objectifs sociaux ou environnementaux.

4) Une meilleure compréhension du fait que l’investissement ESG a un sens économique

Au fur et à mesure que l’investissement ESG dépasse les limites de la simple idée de «l’éthique» et que les gens réalisent mieux les avantages d’une approche intégrant les facteurs ESG, la conviction que l’investissement responsable implique de devoir faire une «concession financière» devrait commencer à se dissiper. C’est d’ailleurs ce qu’atteste un nombre croissant de travaux de recherche. C’est par exemple le cas d’une récente étude de l’Université de Harvard  «Corporate Sustainability: First Evidence on Materiality». Elle a constaté que «les entreprises ayant de bons résultats en matière de développement durable surperforment sensiblement celles ayant de mauvais résultats en la matière, ce qui tend à indiquer que les investissements responsables accroissent la valeur actionnariale». 

5) Le devoir fiduciaire

Le rapport 2018 du High-Level Expert Group (HLEG) de la Commission européenne sur le financement de la croissance durable a inclus des mesures visant à «clarifier les devoirs des sociétés de gérants d’actifs et des investisseurs institutionnels en matière de développement durable». Les projets futurs pourraient bien inclure la codification des devoirs fiduciaires pour les gérants d’actifs afin d’intégrer explicitement les facteurs ESG importants et la durabilité à long terme dans leurs processus d’investissement.

 

Retrouvez toute l’actualité Gestion de Fonds

 

Veuillez vous référer au glossaire ici pour une explication des termes financiers utilisés dans cet article.
Ce document financier promotionnel est publié par M&G International Investments S.A. Siège social: 16, Boulevard Royal, L-2449, Luxembourg.

La rédaction a choisi pour vous

Sur la scène, de gauche à droite: Sundhevy Debrand, membre de l’Association luxembourgeoise des compliance officers (ALCO) et Chief compliance officer chez Quilvest Luxembourg Services sa; Azaratou Sondo, Directrice générale adjointe en charge du Réseau à la Faîtière des caisses populaires du Burkina (FCPB); et Luc Vandeweerd, membre du Conseil d’administration de ADA.

10 Octobre 2018

La thématique de ce Midi aura décidément suscité beaucoup d’intérêt, à en noter les nombreuses questions des professionnels du secteur financier présents dans la salle. Ce 10 octobre à la Banque de Luxembourg, près de 100 personnes ont assisté au débat sensible de la finance inclusive face au terrorisme, entre la dirigeante de la plus grosse institution de microfinance au Burkina Faso et l’une des 900 membres de l’Association luxembourgeoise des compliance officers (ALCO).

Le label ESG de LuxFlag est reconnu pour ses normes élevées et son évaluation rigoureuse des politiques de placement d’un fonds, son intégration ESG dans les processus d’investissement et ses critères d’exclusion.

09 Octobre 2018

Columbia Threadneedle Investments a le plaisir d’annoncer que son Fonds Threadneedle (Lux) European Social Bond Fund (le «Fonds»), lancé en mai 2017, a reçu le label ESG de la part de l’agence Luxembourg Finance Labeling Agency (LuxFlag). 

05 Octobre 2018

En dressant son bilan de l’année 2017, le Luxembourg Future Fund annonce, sans citer de noms, quatre futurs investissements qui devraient faire progresser le secteur technologique au Grand-Duché.