30 ans d’heures de vol pour Luxembourg Air Rescue

31 Mai 2018 Par Jean-Michel Lalieu
René Closter, fondateur et président de LAR, a vu s’élargir le spectre des interventions au cours des années.
(Photo: Jan Hanrion / Maison Moderne / archives)

Luxembourg Air Rescue assure des missions de sauvetage aérien sur le Luxembourg, la Grande Région, voire bien plus loin, depuis 30 ans. L’anniversaire sera célébré ce jeudi entre les pales et les réacteurs sur l’aéroport du Findel.

L’organisation Luxembourg Air Rescue (LAR) affiche 30 ans au compteur. L’événement sera célébré ce jeudi dans ses locaux sur l’aéroport du Findel.

Mais ce chiffre, qui marque trois décennies d’actions pour le sauvetage de vies humaines, est finalement le moins impressionnant. La structure fondée par René Closter en 1988 revendique en effet plus de 3.000 missions par an et ses appareils assurent en moyenne 15 sorties par jour.

Ça semble énorme, et pourtant… Intégrée dans les services de secours luxembourgeois du Samu, LAR assure des missions sur le territoire et en Grande Région, mais aussi des missions de rapatriement de malades et blessés vers leur pays de résidence. En 2017, elle a rempli des missions de ce type vers 83 pays.

Cinq avions, six hélicos

Aujourd’hui, LAR compte 185.000 membres qui paient une cotisation pour soutenir le sauvetage aérien, bien utile dans un pays où les grands centres sont parfois très éloignés de la population rurale.

La flotte, aux couleurs du pays, compte six hélicoptères et cinq avions sanitaires. Un hélico est basé en permanence au Findel et deux autres dans les hôpitaux de garde de Luxembourg-ville et d’Ettelbruck.

Missions spéciales

Progressivement, cette organisation humanitaire de type privé a élargi ses possibilités d’intervention. Elle est par exemple l’unique structure capable de transporter des nouveau-nés sur de longues distances et bénéficie, depuis 2013, de l’exclusivité pour le transport d’organes vers les centres de transplantation partout en France, sauf en région parisienne.

Elle intervient également lors de catastrophes naturelles partout dans le monde et, depuis avril 2017, un de ses hélicoptères assure la surveillance au-dessus de la Méditerranée dans le cadre de la mission européenne Frontex d’assistance aux migrants.

La rédaction a choisi pour vous

Pierre Barreau, CEO d’Aiva

17 Août 2018

Que deviennent les start-up qui ont fait l’actualité en ce début d’année? Paperjam est allé prendre des nouvelles de 10 start-up luxembourgeoises en pleine croissance. La série continue avec Aiva, qui a levé 650.000 euros au mois de décembre. Son CEO, Pierre Barreau, a répondu à nos questions.