2.674 salariés au chômage partiel en décembre

26 Novembre 2014 Par Paperjam.lu
Adem
Sur 21 entreprises ayant demandé à bénéficier des mesures de chômage partiel, le Comité de conjoncture en a avisé favorablement 18.
(Photo: Julien Becker / Archives)

18 entreprises devraient bénéficier en décembre des dispositions relatives au chômage partiel en raison de difficultés économiques.

Le Comité de conjoncture, qui regroupe les organisations salariales et patronales ainsi que les ministères en charge des questions économiques luxembourgeoises, vient de se réunir ce mercredi.

Son analyse a porté sur l’état du marché du travail en octobre, mois durant lequel 21 entreprises ont introduit une demande d’octroi de chômage partiel pour en bénéficier au cours du mois de décembre.

18 d’entre elles, soit une de plus qu’en septembre, recevront cette aide de l’État, soit 2.674 salariés sur un effectif total de 3.625 personnes qui travailleront à horaire réduit.

Les dépenses à charge du Fonds pour l’emploi sont de 2 millions d’euros au cas où – la décision finale revenant au conseil de gouvernement – toutes les entreprises concernées profiteraient pleinement des régimes de chômage partiel accordés.

La rédaction a choisi pour vous

Bruno Colmant, head of macro research chez Degroof Petercam Bruxelles et professeur auxiliaire à la Luxembourg School of Finance.

08:00

Chaque semaine, Paperjam vous propose le regard d’un chef économiste d’une institution bancaire ou financière sur l’actualité des marchés et de l’économie. Aujourd’hui, Bruno Colmant, head of macro research chez Degroof Petercam Bruxelles et professeur auxiliaire à la Luxembourg School of Finance, s’inquiète des grands bouleversements qui mènent nos sociétés vers des voies dangereuses.

Nicolas Schmit, minsitre du Travail

15 Novembre 2018

Alors que des solutions techniques apparaissent tous les jours pour accompagner les entreprises dans leur révolution numérique, c’est la question de l’humain comme variante centrale de ce processus qui a été discutée mercredi soir, dans le cadre d’une table ronde organisée par KPMG et l’Economist Club Luxembourg.