2.674 salariés au chômage partiel en décembre

26 Novembre 2014 Par Paperjam.lu
Adem
Sur 21 entreprises ayant demandé à bénéficier des mesures de chômage partiel, le Comité de conjoncture en a avisé favorablement 18.
(Photo: Julien Becker / Archives)

18 entreprises devraient bénéficier en décembre des dispositions relatives au chômage partiel en raison de difficultés économiques.

Le Comité de conjoncture, qui regroupe les organisations salariales et patronales ainsi que les ministères en charge des questions économiques luxembourgeoises, vient de se réunir ce mercredi.

Son analyse a porté sur l’état du marché du travail en octobre, mois durant lequel 21 entreprises ont introduit une demande d’octroi de chômage partiel pour en bénéficier au cours du mois de décembre.

18 d’entre elles, soit une de plus qu’en septembre, recevront cette aide de l’État, soit 2.674 salariés sur un effectif total de 3.625 personnes qui travailleront à horaire réduit.

Les dépenses à charge du Fonds pour l’emploi sont de 2 millions d’euros au cas où – la décision finale revenant au conseil de gouvernement – toutes les entreprises concernées profiteraient pleinement des régimes de chômage partiel accordés.

La rédaction a choisi pour vous

Philippe Ledent, senior economist chez ING Belux

15 Juillet 2018

Chaque semaine, Paperjam vous propose un regard de chefs économistes d’institutions bancaires et financières sur l’actualité des marchés et de l’économie. Aujourd’hui, Philippe Ledent, senior economist chez ING Belux, analyse l’économie internationale et les relations qui en découlent.

13 Juillet 2018

34% des dirigeants de la région Benelux préféreraient verser une rançon plutôt que d’investir dans leur sécurité informatique, selon une étude publiée vendredi. Celle-ci montre par ailleurs que la détérioration de l’image de l’entreprise est le principal souci des dirigeants lors d’une cyberattaque.

12 Juillet 2018

La Commission européenne revoit ses prévisions de croissance légèrement à la baisse pour la zone euro. Celle du Luxembourg devrait diminuer dans les mêmes proportions. Mais dans l’ensemble, l’économie européenne reste vigoureuse.