10 millions supplémentaires pour la SNHBM

04 Mai 2017 Par Céline Coubray
Guy Entringer, directeur de la Société nationale d’habitation à bon marché (SNHBM).
Guy Entringer, directeur de la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM).
(Photo: Mike Zenari)

Le 16 mai prochain, à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire, une augmentation de près de 20% du capital de la Société nationale des habitations à bon marché devrait être validée.

À l’occasion du bilan d’activité 2015, la SNHBM avait déjà annoncé qu’une augmentation du capital par ressources externes était attendue. Cette dernière va se concrétiser courant mai puisque la SNHBM recevra 10 millions supplémentaires de la part de ses actionnaires, gonflant ainsi son capital à 66 millions.

Cette augmentation de capital s’explique par une activité plus soutenue de la SNHBM ces dernières années, avec une augmentation du nombre de chantiers mis en route et une augmentation du nombre de terrains à acheter. «Ceci entre dans la logique de développement de la SNHBM. Nous avons pour objectif de construire 50 unités locatives par an, ce qui nécessite des fonds supplémentaires. Aussi, avec 250 à 300 logements nouveaux par an construits par nos soins, nous devons aussi acquérir de nouveaux terrains. C’est pour ces raisons que nous avons besoin de nouveaux capitaux», explique son directeur, Guy Entringer.

Rappelons que la dernière modification de capital s’était faite par incubation de réserves et que les actionnaires de la SNHBM sont l’État (51,07% du capital), le Fonds de compensation (22,58%), la Banque et caisse d’épargne de l’État (11,00%), la Ville de Luxembourg (7,15%), la Ville d’Esch-sur-Alzette (4,28%), la Ville de Differdange (2,50%) et la Ville de Dudelange (1,42%).

La rédaction a choisi pour vous

Projets futurs de la SNHBM
Archiduc

02 Juin 2016

La Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) dresse son bilan de l’année 2015, une année marquée par une forte croissante de ses activités, de nombreux logements livrés et de nombreux autres programmés.

feu d'artifice

12:36

Fils d’artificier, Jo André s’occupe pour la 28e année consécutive du feu d’artifice de la Fête nationale, qui sera tiré depuis le pont Adolphe ce jeudi soir. C’est lui qui a fait passer l’entreprise familiale dans l’ère du numérique, même s’il a appris le métier avec «un marteau, une tenaille et une pince».

Une nouvelle convention collective au sein de la FHL sera très certainement signée mercredi après-midi.

21 Juin 2017

Après deux ans de tensions presque permanentes, les deux parties se sont accordées, lundi, sur la question épineuse de la revalorisation des carrières dans le système hospitalier, lors d’une réunion de la dernière chance. Une nouvelle convention collective devrait être signée ce mercredi.