12 Novembre 2018

Mobilité, emploi, formation et fiscalité sont quelques-uns des thèmes évoqués lors du colloque du Cercle européen Pierre Werner, organisé samedi à Arlon. Au-delà des déclarations d’intention, des réalisations concrètes pourraient voir le jour très prochainement.

L'Allemagne, la France et la Belgique sont les tops destinations pour les étudiants de l’Uni.

09 Novembre 2018

Au sein de la Grande Région, la mobilité ne concerne pas que les travailleurs frontaliers, mais également les étudiants et les enseignants dans le secteur universitaire. Différents acteurs du territoire sont intervenus sur le sujet lors d’un forum organisé à la Maison de la Grande Région mercredi.

08 Novembre 2018

Le chantier de 18km entre Arlon et Sterpenich devait durer 115 jours. Annoncée pour décembre, la fin des travaux a été postposée à avril 2019, au mieux. Voici ce qui a retardé le service Infrastructures du Service public de Wallonie.

26 Octobre 2018

Du matériel des CFL peu fiable, des problèmes de communication, un projet de P+R à Stockem-Viville (Arlon) à l’arrêt... Les propos du ministre belge de la Mobilité, François Bellot (MR), ont été peu appréciés au Luxembourg. La réplique est venue du ministère du Développement durable et des Infrastructures (MDDI). 

Péage sur autoroute A31

22 Octobre 2018

La ministre française des Transports, Élisabeth Borne, était de passage vendredi à Metz. Interrogée par nos confrères du Républicain Lorrain, elle confirme la piste du péage sur l’autoroute A31 qu’empruntent chaque jour les frontaliers français.

19 Octobre 2018

Depuis le 17 septembre et le début du chantier entre Arlon et Sterpenich, ce tronçon de l’E411 est devenu le chemin de croix des frontaliers. Mauvaise nouvelle: les réparations sont beaucoup plus conséquentes que prévu. Et même après la fin du chantier, les problèmes ne disparaîtront sans doute pas pour autant.

Le nombre de jours de télétravail autorisés pour les frontaliers belges pourrait passer de 24 à 69 jours.

17 Octobre 2018

Après l’annonce la semaine dernière d’une hausse de 24 à 69 jours du seuil de tolérance pour le télétravail des frontaliers belges, le ministère des Finances luxembourgeois a rappelé, à l’occasion d’une rencontre avec l’Aleba, que les «réflexions» étaient toujours en cours.

Pages