Xavier Bettel a reçu Jean Rottner

06 Décembre 2017
Entrevue entre Xavier Bettel et Jean Rottner
Entrevue entre Xavier Bettel et Jean Rottner
(Photo: SIP/ME)

Le 5 décembre 2017, le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, a reçu le président du Conseil de la région Grand Est, Jean Rottner, pour une entrevue à l’Hôtel de Bourgogne.

À l’ordre du jour figuraient les relations entre le Luxembourg et la région Grand Est, de même que les questions d’actualité en matière de coopération transfrontalière ainsi que la Présidence luxembourgeoise du Sommet de la Grande Région.

Lors de l’entrevue, Xavier Bettel s’est félicité des excellentes relations qui existent entre la région Grand Est et le Luxembourg, et ceci à tous les niveaux. «Nos citoyens respectifs sont les premiers bénéficiaires du dialogue entre la région Grand Est et le Luxembourg, et il est dans l’intérêt de tous de renforcer davantage nos liens pour approfondir ainsi nos relations transfrontalières et éliminer les entraves à la circulation transfrontalière», a déclaré Xavier Bettel.

Finalement, le Premier ministre a réitéré la position luxembourgeoise relative à la centrale nucléaire de Cattenom, selon laquelle l’énergie nucléaire ne représente pas une énergie viable pour l’avenir. Xavier Bettel a réaffirmé qu’il était dès lors indispensable de penser à investir dans des projets d’énergie alternative, dont le caractère pourrait être transfrontalier.

La rédaction a choisi pour vous

07:24

Conséquence de la reprise économique, le recours aux travailleurs détachés est reparti à la hausse en 2017. Avec quelque 120.000 salariés d’entreprises européennes actifs sur le territoire, ITM et douanes s’unissent pour lutter contre les abus.

Suite à une pétition qui a remporté un franc succès, la question de la légalisation du cannabis sera débattue prochainement parmi les députés.

06:00

Une pétition demandant la légalisation du cannabis au Luxembourg, avec l’ouverture de coffee shops, sous le modèle néerlandais, a rencontré un succès fulgurant. La question figurera sur les programmes électoraux, les partis ayant des points de vue divergents.