Visite de Willy Borsus chez Alipa Group

26 Septembre 2018
«Après une visite des ateliers de production basés à Wiltz, Willy Borsus s’est entretenu avec les employés du Groupe sur divers thèmes, dont celui des travailleurs frontaliers»
«Après une visite des ateliers de production basés à Wiltz, Willy Borsus s’est entretenu avec les employés du Groupe sur divers thèmes, dont celui des travailleurs frontaliers»
(Photo: Alipa)

Le Ministre-Président de la Wallonie Willy Borsus a visité le mardi 25 septembre le Groupe Alipa, dirigé par Michèle Detaille. Après une visite des ateliers de production basés à Wiltz, Willy Borsus s’est entretenu avec les employés du Groupe sur divers thèmes, dont celui des travailleurs frontaliers.

Willy Borsus a commencé par visiter les ateliers des sociétés No-Nail Boxes, Codipro et Lifteurop. Il a pu découvrir la success-story du Groupe Alipa, spécialiste luxembourgeois du levage et de l’emballage industriel, qui, en 10 ans de présence à Wiltz s’est bien développé. Le Groupe emploie désormais 130 personnes dans 3 pays et réalise un chiffre d’affaires global de 21 millions d’euros.

Cette visite fut aussi l’occasion pour Michèle Detaille, Administratrice déléguée du Groupe Alipa et vice-présidente de la Fedil, de rappeler l’importance du secteur industriel au Grand-Duché de Luxembourg! «L’industrie luxembourgeoise exerce un effet d’entraînement important sur le secteur des services aux entreprises et sur la sous-traitance industrielle dont profite aussi la province de Luxembourg», souligne Michèle Detaille.

Après la visite des ateliers, Willy Borsus s’est entretenu avec les employés du Groupe. Avec 85% de travailleurs frontaliers pour le Groupe Alipa, la discussion a tout d’abord porté sur eux. La question du télétravail a notamment été évoquée avec la possible augmentation du quota de jours de travail autorisés dans les pays limitrophes, fixé à 24 jours pour la Belgique actuellement. Selon Willy Borsus: «Une telle mesure ne doit pas se limiter au télétravail, mais doit également couvrir d’autres aspects comme les déplacements liés au travail».

La discussion s’est poursuivie sur des thèmes plus variés et axés sur la situation économique de la Wallonie, les priorités du Gouvernement wallon, l’emploi, les fleurons de l’industrie wallonne, l’enseignement et l’apprentissage des langues. Autant de questions qui ont une influence, plus ou moins grande sur le Grand-Duché de Luxembourg et son économie.

La rédaction a choisi pour vous

L’équipement Kleos Space permet de fabriquer des structures dans l’espace qui seraient difficiles à produire sur Terre en raison de limitations lors du lancement.

16 Octobre 2018

Kleos Space, opérateur luxembourgeois de technologie spatiale de pointe cotée à la bourse australienne (ASX: KSS), a annoncé aujourd’hui la signature d’un deuxième protocole d’accord avec Airbus Defence and Space, alors que les deux sociétés étudient les possibilités de collaboration pour la fabrication dans l’espace d’éléments structurels. 

16 Octobre 2018

La défaite de Jean-Pierre Lutgen, CEO de la marque de montres, lors de la campagne des communales à Bastogne devrait amener un transfert de la société. Hors du centre-ville dans un premier temps, puis éventuellement vers le Grand-Duché, selon le souhait des salariés.