Stupéfaction et vive contestation du Groupe Cerba HealthCare

04 Avril 2017
(Photo: Christophe Olinger / archives)

À la suite de l’action en justice engagée cette semaine devant le Tribunal de Grande Instance de Pontoise conjointement par trois syndicats de biologie médicale, et opportunément relayée dans la presse, Cerba HealthCare, un des leaders européens de la biologie médicale se réserve d’apporter par toutes voies de droit une réplique ferme, tant sur la forme que sur le fond, à une démarche judiciaire dénuée de fondement sérieux.

Cerba HealthCare a en effet toujours veillé à exercer ses activités dans le plus strict respect des réglementations en vigueur, tout en garantissant l’indépendance des biologistes médicaux qui exercent en son sein et qui ont choisi de s’associer au Groupe au cours des dix dernières années.

Leur volonté a été de rejoindre un projet professionnel leur permettant de disposer de tous les moyens nécessaires pour servir au mieux les patients en alliant proximité, qualité, expertises, conseils médicaux et innovation.

Cette action en justice est d’autant moins compréhensible que le secteur de la biologie médicale est extrêmement réglementé en France et que les autorités de tutelle exercent au quotidien sur l’ensemble de ses acteurs un strict contrôle de conformité aux lois et règlements.

Dès lors, Cerba HealthCare s’interroge sur la légitimité d’une démarche tendant à protéger des intérêts particuliers au détriment de ceux du patient, du service public et des professionnels de santé.

Le groupe se déclare déterminé à faire respecter par tous les moyens sa réputation comme celle de l’ensemble des biologistes qui l’ont rejoint.

C’est aussi sa responsabilité à l’égard de ses salariés, clients, partenaires, actionnaires et bien entendu des centaines de biologistes présents dans son capital et qui lui font tous confiance depuis des années.

La rédaction a choisi pour vous

Philippe Wery, Arendt & Medernach

08:00

Le cabinet d’avocats Arendt & Medernach se donne les moyens d’élargir son spectre sur le marché en créant une entité dédiée au conseil stratégique.

Benji Kontz et Robert Haas, de l'Adal

08:00

Le Conseil d’administration du 27 octobre 2017 a nommé MM. Benji Kontz et Robert Haas aux postes respectifs de président et de vice-président de l’Association des Distributeurs automobiles luxembourgeois (Adal).

Titulaire d’une maîtrise en droit et âgé de 36 ans, Benji Kontz est administrateur délégué du groupe Arnold Kontz depuis 2005 et membre du Conseil d’administration de l’Adal depuis 2008. Depuis 2013, il occupe également le poste de vice-président de l’Adal.