Plan social pour D.A.S. Luxembourg

08 Février 2018
D.A.S. Luxembourg
La compagnie d’assurances, qui occupe 25 salariés au Luxembourg, avait en effet annoncé la vente de son portefeuille «assurances» ainsi que le transfert d’une partie de son personnel à l’assureur Allianz.
(Photo: Google maps / dr)

Le syndicat Banques et Assurances (SBA) de l’OGBL informe qu’en date du 7 février 2018 un accord sur un plan social a pu être trouvé pour les salariés de D.A.S. Luxembourg.

La compagnie d’assurances, qui occupe 25 salariés au Luxembourg, avait en effet annoncé la vente de son portefeuille «assurances» ainsi que le transfert d’une partie de son personnel à l’assureur Allianz. À l’issue de ce transfert, DAS fermera définitivement ses portes à Luxembourg, décision qui se soldera par la suppression d’une quinzaine d’emplois non repris par Allianz. Dans ce contexte et sans aucun autre moyen de sauvegarde des emplois menacés par cette cessation d’activité, les partenaires sociaux se sont réunis afin de négocier un plan social tel que prévu par la loi.

Lors des négociations, qui se sont déroulées dans un climat relativement constructif, les deux parties ont pu se mettre d’accord sur des mesures pour les salariés visant leur maintien dans l’emploi. Un budget conséquent consacré à l’«outplacement» et à la formation a ainsi été retenu pour l’ensemble des salariés concernés, qui se verront également dispensés de prester leur préavis, et ce, sans contrepartie. Ces mesures essentielles pour l’OGBL/SBA permettront ainsi aux salariés de disposer du temps nécessaire pour la recherche d’un nouvel emploi, mais également pour adapter leurs compétences aux éventuels nouveaux besoins du secteur financier ou de se réorienter au niveau du marché du travail. Ces mesures contribueront à ce que les salariés concernés retrouvent, le plus vite possible, un nouvel emploi.

Enfin, le plan social retient que les salariés disposeront d’indemnités financières extralégales ainsi que sociales afin de pallier à la perte de leur emploi.

La rédaction a choisi pour vous

Geoffroy Bazin

25 Mai 2018

Le CEO de BGL BNP Paribas, Carlo Thill, prendra sa retraite le 30 juin prochain. Il sera remplacé par le Français Geoffroy Bazin, qui affiche de son côté 30 ans de maison chez BNP Paribas, dont 7 au Luxembourg.

24 Mai 2018

La définition du taux d’intérêt d’une devise à long terme s’apparente à une équation à de multiples inconnues. À défaut d’être complet, j’ai choisi de donner une direction future des taux américains à 10 ans par la définition de deux paramètres principaux, l’inflation et la croissance.