Lombard International: résultats financiers

12 Avril 2017
Lombard
(Photo: paperJam / Archives)

Lombard International, l’un des leaders mondiaux en solutions de structuration patrimoniale pour investisseurs fortunés, a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour l’année 2016. Durant cette année, la société s’est concentrée sur le renforcement de sa présence mondiale et l’investissement continu dans de nouveaux projets liés aux technologies et aux ressources humaines, dans le but affiché de stimuler sa croissance à long terme.

Nouvelles primes:

  • Les nouvelles primes se sont élevées à 4,5 milliards d’euros, ce qui constitue un nouveau record dans l’histoire de la société.

Actifs sous administration:

  • La valeur totale des actifs a atteint 77,5 milliards d’euros (au 31 décembre 2016), soit une hausse de 5,5 milliards d’euros ou 8% par rapport aux 72,0 milliards d’euros de l’année précédente.

  • Les actifs sous administration qui concernent le segment des clients fortunés ont atteint 40,5 milliards d’euros (au 31 décembre 2016), soit une hausse de 5,0 milliards d’euros ou 14% par rapport aux 35,5 milliards d’euros de l’année précédente.

  • Les actifs sous administration relatifs à l’administration d’entreprise ont atteint 37,0 milliards d’euros (au 31 décembre 2016), soit une hausse de 0,5 milliard d’euros ou 2% par rapport aux 36,5 milliards d’euros de l’année précédente.

Les performances financières de l’année 2016 démontrent le succès de Lombard International, qui a réussi à combiner développement géographique et croissance externe via des acquisitions stratégiques. L’augmentation des actifs en relation avec les clients fortunés englobe l’acquisition de l’activité «Solutions bancaires privées» de Zurich Eurolife SA au Luxembourg. Celle-ci a été complétée par l’expansion organique mondiale de la société sur des marchés tels que Bruxelles, Paris, Miami, New York, Hong Kong, Singapour et aux Bermudes.

Plusieurs recrutements de haut rang ont été effectués durant cette période pour refléter cette croissance, notamment Axel Hörger, Michael Gordon et Tammy Lu Tsui, chargés respectivement de diriger l’activité en Europe, aux États-Unis et en Asie. Ces nominations viennent s’ajouter à la nomination de collaborateurs seniors dans les fonctions liées au commercial, à la technologie, au marketing et à la communication. Ces recrutements visent à dynamiser les capacités et l’expertise du groupe, amenant les effectifs totaux à environ 600 employés à travers le monde.

Tout au long de l’année 2016, la société a par ailleurs investi de manière significative dans l’innovation et la transformation numérique, en lançant Connect, une plateforme de services en ligne en Europe, ainsi qu’une plateforme d’investissement en ligne aux États-Unis. Le développement et le lancement de ces nouvelles solutions technologiques créent de la valeur ajoutée aussi bien pour les clients que pour les partenaires, et place Lombard International en première ligne dans son secteur.

John Hillman, executive chairman de Lombard International, a déclaré: «Au cours des 25 dernières années, nous nous sommes efforcés d’être à la hauteur de notre volonté affichée, à savoir être le numéro 1 des solutions de structuration patrimoniale en Europe, aux États-Unis, en Asie et en Amérique latine. Au regard de l’impressionnante croissance géographique et financière que le groupe a connue en 2016, je suis convaincu que nous sommes désormais mieux placés que jamais pour atteindre nos objectifs et proposer des solutions de premier ordre aux clients fortunés aux quatre coins du monde.

Grâce au renforcement de notre équipe de direction, au développement de notre offre de produits et au lancement de nouvelles plateformes technologiques, la société est encore plus à même de servir les intérêts de nos clients et est parfaitement positionnée pour proposer des services répondant le mieux possible à leurs besoins pour les années à venir.»

La rédaction a choisi pour vous

Dmitry Rybolovlev

20 Octobre 2017

L’oligarque russe Dmitry Rybolovlev, président de l’AS Monaco, vient d’être inculpé par la justice monégasque. Un événement lié à ses démêlés judiciaires avec le marchand d’art suisse Yves Bouvier, fondateur des Freeport de Genève, Singapour et Luxembourg.