Le taux de chômage à 8,5% dans la zone euro en mars

03 Mai 2018
(Photo: David Laurent / Wide / Archives)

Dans la zone euro (ZE19), le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 8,5% en mars 2018, stable par rapport à février 2018 et en baisse par rapport au taux de 9,4% de mars 2017. Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis décembre 2008. Dans l’UE28, le taux de chômage s’est établi à7,1% en mars 2018, stable par rapport à février 2018 et en baisse par rapport au taux de 7,9% de mars 2017. Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans l'UE28 depuis septembre 2008. Ces chiffres sont publiés par Eurostat,l’office statistique de l’Union européenne.

Eurostat estime qu’en mars 2018, 17,481 millions d’hommes et de femmes étaient au chômage dans l’UE28, dont 13,824 millions dans la zone euro. Par rapport à février 2018, le nombre de chômeurs a diminué de 94 000 dansl’UE28 et de 83 000 dans la zone euro. Comparé à mars 2017, le chômage a baissé de 1,930 million depersonnes dans l’UE28 et de 1,414 million dans la zone euro.

États membres

Parmi les États membres, les taux de chômage les plus faibles en mars 2018 ont été enregistrés en République tchèque (2,2%), à Malte (3,3%) et en Allemagne (3,4%). Les taux de chômage les plus élevés ont quant à eux été relevés en Grèce (20,6% en janvier 2018) et en Espagne (16,1%).

Sur un an, le taux de chômage a baissé dans tous les États membres, sauf en Lituanie où il est resté stable et enEstonie où il a augmenté (de 5,3% à 6,5% entre février 2017 et février 2018). Les baisses les plus marquées ont été observées à Chypre (de 12,3% à 9,1%), en Grèce (de 23,2% à 20,6% entre janvier 2017 et janvier 2018), enCroatie (de 11,8% à 9,4%) et au Portugal (de 9,7% à 7,4%).

En mars 2018, le taux de chômage aux États-Unis s’est établi à 4,1%, stable par rapport à février 2018 et en baisse par rapport au taux de 4,5% de mars 2017.

Chômage des jeunes

En mars 2018, 3,500 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage dans l’UE28, dont 2,449 millions dans la zone euro. Par rapport à mars 2017, le nombre de jeunes chômeurs a diminué de 409 000 dans l’UE28 et de 305 000 dans la zone euro. En mars 2018, le taux de chômage des jeunes s’est établi à 15,6% dans l’UE28 et à 17,3% dans la zone euro, contre respectivement 17,3% et 19,4% en mars 2017. Les taux les plus faibles en mars 2018 ont été observés en Allemagne (6,1%), en République tchèque (6,8%) et aux Pays-Bas (7,0%), tandis que les plus élevés ont été enregistrés en Grèce (42,3% en janvier 2018), en Espagne (35,0%) et en Italie (31,7%).

Plus de chiffres sont disponibles dans le communiqué.

La rédaction a choisi pour vous

Un fort taux d'emploi des femmes a eu un impact positif sur la croissance économique des pays nordiques.

06:00

Fort taux d’activité professionnelle des femmes et politique familiale favorable ont été un cocktail gagnant pour la croissance économique des pays nordiques, c’est ce qui ressort d’une étude de l’OCDE.