Le rapport annuel d’IBBL passe au digital

17 Mai 2017

(Photo: Licence CC)

C’est avec plaisir qu’IBBL (Integrated Biobank of Luxembourg) publie aujourd’hui son rapport annuel digital. «2016 in Review» porte un regard nouveau sur l’année passée et retrace les moments-clés de 2016. De manière générale, l’IBBL semble avoir entamé une phase transitoire de son histoire, étant devenu un partenaire robuste, fiable et estimé en recherche biomédicale.

Un gage de qualité

La biobanque a toujours porté une attention particulière à la qualité, sa mission étant de fournir des services en relation avec les échantillons biologiques, ainsi qu’une infrastructure pour la recherche médicale appliquée. En 2016, IBBL a poursuivi cette mission avec brio en réussissant deux audits de suivi relatifs aux certifications ISO 9001 et NF S96-900, et en élargissant l’ampleur de son accréditation ISO 17025*. IBBL a notamment marqué l’histoire des biobanques, en devenant la première biobanque au monde à être accréditée pour le séquençage de nouvelle génération du gène de l’ARNr 16S. Il s’agit là d’une méthode qui fait progresser l’étude des communautés microbiennes présentes chez les êtres humains, dites le «microbiome».

Tous ensemble au Luxembourg

Au niveau national, IBBL n’a cessé de faire avancer la recherche en médecine personnalisée, en travaillant main dans la main avec les hôpitaux et les instituts de recherche locaux dans des domaines tels que le cancer, le diabète, le microbiome et la maladie de Parkinson. Les échantillons collectés sont de grande valeur pour les chercheurs, qui ont découvert de nettes différences entre des personnes saines et d’autres, atteintes de diabète dans la manière dont les bactéries fonctionnent. Ils sont également parvenus à identifier une nouvelle méthode pour tester la réponse à certaines thérapies contre le cancer chez des patients qui résistent aux médicaments. Un autre jalon de 2016 est l’affiliation du Luxembourg à EATRIS, l’infrastructure européenne de recherche médicale translationnelle, et le lancement de la Société luxembourgeoise de microbiologie.

Au-delà des frontières

Au niveau de la Grande Région, IBBL s’est alliée à la Clinique Ambroise Paré et à un laboratoire privé de pathologie de Thionville pour créer la première collection transfrontalière entre la France et le Luxembourg de tissus tumoraux pour le bénéfice des patients et des chercheurs en cancérologie. Ce project est un excellent exemple pour la tumorothèque qu’IBBL est en train de concevoir avec tous les hôpitaux luxembourgeois et le Laboratoire national de santé dans le cadre du Plan National Cancer. La sélection d’IBBL en tant que biobanque et partenaire scientifique de choix par EORTC (Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer) représente également un succès de taille. En tout, avec pas moins de sept nouveaux contrats, une nouvelle bourse européenne et un haut taux de participation à son unique Biospecimen Proficiency Testing Programme, IBBL est resté une biobanque et un prestataire de services central pour une septantaine de projets en 2016.

Plus qu’une biobanque traditionnelle

En parallèle aux nombreux services qu’elle fournit, IBBL mène sa propre recherche sur la qualité des échantillons biologiques. Mené par le Dr Betsou, le département scientifique respecte l’engagement d’IBBL d’améliorer au quotidien la qualité de ses échantillons et services. En 2016, l’un de ces projets a étudié les effets de 10 ans de conservation sous -80°C sur des tissus de cancers thyroïdiens. D’autres ont évalué de nouvelles méthodes de collecter et manipuler des échantillons en comparant l’impact de températures variables et de retards accumulés durant le traitement de tubes de sang sur de futures applications métabolomiques. De surcroît, IBBL collabore avec des partenaires industriels afin d’évaluer et valider certaines technologies, équipements et consommables. Ses divers projets de recherche ont mené à un remarquable total de 21 articles scientifiques, publiés dans des revues spécialisées en 2016.

Vers de nouveaux horizons

2017 amène avec lui de nouveaux challenges et opportunités. Le déménagement d’IBBL dans un bâtiment permanent à Dudelange ouvrira un nouveau chapitre dans son histoire, et permettra à la biobanque d’accroître davantage la taille et la diversité de sa collection et de ses services. Parmi la poignée de projets palpitants à venir, certains renforceront la coopération nationale dans le développement de meilleurs soins de santé, tandis que d’autres accroîtront la visibilité du Luxembourg depuis l’Europe jusqu’à l’autre bout du monde.

L’ensemble du rapport est disponible en ligne.

La rédaction a choisi pour vous

17 Mai 2017

Le groupe BNP Paribas au Luxembourg participe pour la 1re année au hackathon international organisé par le groupe BNP Paribas à l’échelle mondiale, qui se déroulera simultanément à Luxembourg, Paris, San Francisco, Bruxelles, Rome, Berlin, Istanbul, Varsovie, Singapour et Nanjing, entre les 9 et 11 juin 2017.

15 Mai 2017

BNP Paribas Securities Services, a global custodian with $9.5 trillion in assets under custody, has been appointed by Partners Group, the global private markets investment manager, to provide depositary, fund administration and transfer agency services for the launch of its first European Long-Term Investment Fund (ELTIF) in Luxembourg.

ELTIFs are a new type of collective investment vehicle operating under the AIFMD regime. The ELTIF vehicle benefits from a European passport and can be marketed to both institutional and private investors across Europe.