Le Luxembourg paré pour faire face aux défis du futur

17 Mars 2017
Carlo Thelen, Chambre de Commerce, Etienne Schneider, Vice-premier ministre, ministre de l’Economie, François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, Lydie Polfer, bourgmestre de la Ville de Luxembourg et Paul Zilk, CEO du Reed Midem.
Carlo Thelen, Chambre de Commerce, Étienne Schneider, Vice-premier ministre, ministre de l’Economie, François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, Lydie Polfer, bourgmestre de la Ville de Luxembourg et Paul Zilk, CEO du Reed Midem.
(Photo: Chambre de Commerce)

Durant toute cette semaine a lieu la 28e édition du salon Mipim (Marché International des Professionnels de l’Immobilier) à Cannes, lieu de rendez-vous de tous les professionels du secteur immobilier. Plusieurs nouveautés attendaient les visiteurs pour cette 12e participation du Grand-Duché à ce salon: un tout nouveau design pour le pavillon, en ligne avec la nouvelle signature du pays «Let’s make it happen», l’instauration d’un «Luxembourg Day», où, sur un seul jour, trois événements sont organisés, et enfin, pour suivre la tendance générale vers la digitalisation, la création d’un compte Twitter #LuxMIPIM.

En tout, 16 exposants sont rassemblés sur le pavillon national luxembourgeois: Agora, Campus Contern, Collin Maréchal, Drees & Sommer, DSM, Findel Golf, ING, Inowai, Immo Luxembourg, Lex Thielen & Associés, Socom, Ville de Luxembourg dont 4 nouveaux: Arendt & Medernach, ICN, Ordre des Architectes et Ingénieurs (OAI) et Willemen.

C’est ce mercredi 15 mars qu’a eu lieu le «Luxembourg Day». Pour marquer cette journée, trois événements se sont succédés. Dans la matinée, Étienne Schneider, vice-Premier ministre et ministre de l’Économie a été invité à débattre sur les nouveaux modèles de planning urbains avec Rull I Andreu Josep, Conseiller au territoire et à la durabilité en Catalogne (Espagne). Dans la lignée du thème central «A new deal for real estate» qui caractérise le MIPIM 2017, les deux hommes ont mis en avant les défis rencontrés dans l’industrie immobilière pour faire face à l’impact des changements géopolitiques, économiques et sociétaux actuels. Avec l’initiative de la 3e révolution industrielle, lancée de concert par le ministère de l’Économie, la Chambre de Commerce et l’IMS, le Grand-Duché démontre qu’il est conscient des enjeux et qu’il souhaite se réinventer. L’objectif ultime est de définir un nouveau modèle économique pour le pays en tenant compte des nouveaux modes de transport, technologies de communication et sources d’énergie.

Cet échange a été suvi par la traditionnelle réception officielle sur le pavillon luxembourgeois, en présence de près de 250 invités.

Dans son discours d’ouverture, Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce a rappelé qu’avec 1,35 milliard d’euros investis l’an dernier dans le secteur de l’immobilier, le Luxembourg reste très attractif aux yeux des investisseurs internationaux. Avec une croissance stable du PIB de 4%, une dette publique faible et une inflation contenue, l’évolution économique du Grand-Duché reste très encourageante. Carlo Thelen a également profité de l’occasion pour présenter à l’audience la nouvelle publication de l’OAI, intitulée «Design First – Build Smart» éditée tout spécialement pour le Mipim. L’ouvrage rassemble une sélection des plus belles constructions durables réalisées par des architectes et ingénieurs conseils luxembourgeois à travers le monde (cf.: www.laix.lu)

François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, a ensuite pris la parole et présenté les nombreux projets actuellement entrepris pour faire face aux défis de mobilité et d’infrastructures que rencontre le pays, avec une population résidente à croissance exponentielle (le pays compte aujourd’hui près de 600.000 habitants) et un nombre de travailleurs frontaliers également en hausse. Sur 1.8 milliard d’euros qui seront investis en 2017 par le ministère du Développement durable et des Infrastructures, 844 millions seront injectés dans le réseau ferroviaire et les transports publics, tandis que 359 millions seront dédiés à la construction d’infrastructures. Le Luxembourg est d’ailleurs classé numéro 1 en Europe dans ce domaine avec une augmentation des investissements publics de plus de 40% sur les 5 dernières années. Le ministre a ensuite présenté  (cf. presentation ppt) les projets les plus récents du gouvernement: le projet de reconversion de la friche industrielle d’Esch-Belval dirigé par Agora, en cours depuis 15 ans et qui devrait aboutir en 2027; la réorganisation des transports publics afin d’en faire un réseau polycentrique et multimodal, ainsi que le développement et l’aménagement de l’aéroport. D’ici 2021, ce dernier devrait être connecté à la ligne de tram, ce qui en fera un pilier important de l’économie luxembourgeoise. L’aéroport pourra ainsi servir de «porte d’accès rapide» vers le monde pour le Luxembourg et la Grande Région.

Le ministre Étienne Schneider a rappelé que le marché de l’immobilier luxembourgeois faisait preuve d’un véritable dynamisme et était «ecofriendly», à savoir écologique et économique. Le nouveau slogan du pays «Let’s make it happen» reflète d’ailleurs parfaitement l’engagement du Luxembourg pour préparer un futur durable et prospère.

Pour clôturer l’événement, Lydie Polfer, bourgmestre de la Ville de Luxembourg, a dressé un bilan de l’évolution de la capitale au cours de ces dix dernières années.

Au cours de l’après-midi, un panel de discussion ayant trait aux dernières tendances en termes de fonds d’investissements immobiliers a clos cette journée luxembourgeoise. Organisé par l’Association luxembourgeoise des Fonds d’Investissements (Alfi), le séminaire a rassemblé une soixantaine de participants, venus écouter les experts luxembourgeois qui ont notamment évoqué les dernières tendances en matière de structuration des produits.

Prochains rendez-vous pour les professionnels du secteur: Expo Real du 4 au 6 octobre 2017 et le prochain MIPIM du 13 au 16 mars 2018.

Depuis 2005, la Chambre de Commerce organise un stand collectif au salon Mipim afin de rassembler sous un même toit tous les acteurs luxembourgeois du secteur immobilier en croissance constante. Le principal objectif de cette présence est de faire connaître les possibilités offertes par le Luxembourg aux investisseurs étrangers, et de contribuer à la promotion des acteurs du secteur immobilier luxembourgeois.

La rédaction a choisi pour vous

Sur l’ensemble de l’année 2017, le Statec a notamment révisé à la baisse l’évolution du PIB en volume, de +2,3% à +1,5%.

19 Octobre 2018

Le Statec a livré ce vendredi ses premières estimations du PIB en volume pour le deuxième trimestre 2018. L’institut de statistique publie également ses chiffres révisés pour le produit intérieur brut du pays pour les trimestres précédents.

Julien Licheron coordonne l’Observatoire de l’habitat depuis 2010.

18 Octobre 2018

L’Observatoire de l’habitat est né il y a 15 ans pour fournir des données plus pointues sur le marché de l’immobilier. Pour son anniversaire, il s’offre de nouveaux indicateurs économiques pour mieux contrôler les prix, le surpeuplement et la sous-occupation.