Le List et Carlex veulent créer le pare-brise du futur

05 Avril 2017

(Photo: Gaël Lesure / archives)

Des pare-brise intelligents pourraient aider à respecter les futures réglementations européennes sur les émissions des véhicules

Le Luxembourg Institute of Science and Technology (List) et le fabricant américain de verre automobile haut de gamme Carlex, qui exploite un site à Grevenmacher, ont annoncé le lancement d’une nouvelle collaboration prometteuse.

Selon les termes d’un accord de développement conjoint récemment signé, le List et Carlex coopéreront avec une nouvelle génération de pare-brise pour automobiles. L’objectif de la nouvelle technologie de pare-brise est de réduire l’impact écologique des systèmes de chauffage et de refroidissement dans les voitures grâce à l’utilisation de revêtements intelligents.

De telles réalisations réduiront la consommation de carburant des voitures pour respecter les futures réglementations européennes sur les émissions des véhicules, ainsi que l’augmentation de la portée des véhicules électriques.

«Après quatre années de travail sur les nanomatériaux transparents, partiellement soutenues par le Fonds national de la recherche, le projet ambitieux du List et de Carlex montre que la recherche appliquée évolue vers une technologie adaptée aux besoins de l’industrie luxembourgeoise», a déclaré le Dr Damien Lenoble, responsable de l’unité nanomatériaux et nanotechnologies, responsable du développement des partenariats industriels dans le département Matériaux du List. «Ce n’est qu’un exemple de la portée industrielle nationale et de l’impact de la recherche sur les nanomatériaux qui se fait au List.»

«Avec cet investissement important en partenariat avec le List et le Grand-Duché de Luxembourg, Carlex s’attend à offrir une innovation disruptive depuis son usine de Grevenmacher», a déclaré Michael Bard, directeur du développement de produits avancés chez Carlex. «Nous sommes ravis de saisir cette occasion de contribuer positivement à l’industrie automobile de manière aussi impressionnante. Nous remercions également Luxinnovation et le ministère de l’Économie du Luxembourg pour leur soutien à cette importante entreprise.»

La rédaction a choisi pour vous

19 Mai 2017

Le groupe autrichien spécialisé dans le bois compressé a annoncé vendredi matin un plan d’investissement de 330 millions d’euros en son site de Sanem, assorti d’une centaine de nouveaux emplois. L’opération est soutenue par la SNCI.