Le cabinet d’avocats Wildgen célèbre ses 95 ans

08 Octobre 2018
François Brouxel, managing partner du cabinet d’avocats Wildgen.
François Brouxel, managing partner du cabinet d’avocats Wildgen.
(Photo: Nicolas Braibant)

Le 20 septembre dernier, le cabinet d’avocats Wildgen a soufflé ses 95 bougies entouré d’invités de marque dont faisait partie le Premier ministre, Mr. Xavier Bettel. L’occasion également pour Wildgen de présenter et célébrer officiellement l’ouverture de son nouveau bureau de représentation, ouvert à Londres en juin dernier.

Le cabinet Wildgen avait mis les petits plats dans les grands pour offrir à ses quelques 200 invités une soirée mémorable. Fondée par Me. Victor Bodson à Luxembourg en 1923, Wildgen conseille une clientèle nationale et internationale dans tous les domaines du droit des affaires. Aujourd’hui devenu une référence pour les entreprises luxembourgeoises, Wildgen a également profité de son 95e anniversaire pour inaugurer officiellement son bureau de représentation à Londres, piloté par Me. Mark Shaw sur place et par Me. Samia Rabia depuis Luxembourg.  

François Brouxel, Managing Partner, nous a dévoilé les secrets de cette success-story: «Si notre cabinet connait une telle longévité, c’est parce qu’il a su s’adapter aux différentes époques, et répondre aux défis qui lui ont été proposés, en conservant flexibilité et indépendance pour y faire face. L’ouverture du bureau de représentation à Londres marque notre volonté d’asseoir un développement stratégique international et d’ouvrir un nouveau chapitre de notre histoire. Cette implantation est le reflet de notre proactivité, de notre souhait de prolonger et d’améliorer encore nos services pour l’ensemble de nos clients, pour de nombreuses années encore».

Mark Shaw, responsable du bureau à Londres, l’a rejoint: «Après 95 ans de présence uniquement sur le sol luxembourgeois, l’ouverture d’un bureau à Londres était une décision importante et parfaitement raisonnée. Wildgen est un cabinet réactif et centré sur ses clients, ce sont des qualités très appréciées et particulièrement recherchées sur le marché londonien».

M. le Premier Ministre, Xavier Bettel, a félicité dans son allocution le cabinet pour l’ouverture de ce bureau londonien et a souligné l’importance de telles passerelles entre Londres et Luxembourg, permettant aux entreprises et investisseurs anglais d’obtenir sur place des réponses sur le Luxembourg. De telles initiatives privées contribuent à la promotion et au succès de notre pays sur la scène internationale.

Gageons que le cabinet Wildgen saura mettre à profit ces nombreux arguments et saisir de nouvelles opportunités pour atteindre et dépasser son premier siècle d’existence.

Quelques chiffres clés

En 1923, Victor Bodson, avocat et futur ministre de la Justice, des Travaux publics et des Transports, ouvre un cabinet dédié à ses activités. Les 50 premières années du cabinet situé boulevard Joseph II ne sont pas encore celles du cabinet d’avocats full service que l’on connaît aujourd’hui. En 1978, Albert Wildgen, alors stagiaire du cabinet, est propulsé à sa tête et oriente l’activité vers les affaires et le droit financier. 

Les années 80 et 90 voient l’émergence du Luxembourg comme capitale financière et l’expansion du cabinet, qui devient membre du réseau juridique de KPMG, KLegal, de 1996 à 2003. Albert Wildgen quitte alors le cabinet qui est géré par François Brouxel et Pierre Metzler. Le cabinet déménage au 69, boulevard de la Pétrusse. En 2012, Pierre Metzler, à présent notaire à Grevenmacher, est élu premier Managing Partner. En 2016, François Brouxel lui succède. Le cabinet rejoint des réseaux de cabinets d’avocats indépendants, donnant ainsi accès à ses clients à plus de 10.000 avocats dans le monde entier. En 2018, Wildgen ouvre un bureau de représentation à Londres pour mieux servir sa clientèle. Wildgen compte aujourd’hui plus de 85 personnes, dont 11 associés.

La rédaction a choisi pour vous