Lancement de la «Luxembourg Card App»

12 Avril 2017

Photo: LFT)

Téléchargeable gratuitement, la version digitale du pass touristique marque une étape supplémentaire dans le développement des outils de promotion de la destination Luxembourg.

Pour planifier un séjour au Grand-Duché depuis son écran mobile, rien de plus simple! En quelques clics, la nouvelle application permet d’acheter le pass touristique «Luxembourg Card» pour bénéficier de la gratuité ou de réductions considérables dans plus de 60 musées et attractions du Grand-Duché.

Le pass est d’autant plus unique qu’il permet d’utiliser gratuitement les transports en commun – bus et trains (2e classe) – dans tout le pays. Il est disponible en versions un, deux ou trois jours, soit pour une personne (13€, 20€, 28€), soit pour des familles ou petits groupes jusqu’à 5 personnes (28€, 48€, 68€).

Indépendamment de l’achat du pass, la «Luxembourg Card App» constitue un véritable outil interactif d’informations touristiques. Les musées, théâtres, châteaux, domaines viticoles, visites guidées et autres loisirs adhérents au pass sont présentés sous différentes rubriques ou sont recommandés suivant les préférences et la situation géographique de l’utilisateur.

L’application transmet aussi des informations en temps réel sur les ouvertures des attractions ainsi que sur les transports publics et les itinéraires vers les sites de son choix. L’ensemble de ces fonctions peut être utilisé librement en téléchargeant gratuitement l’application à partir d’App Store ou de Google Play.

Informations en ligne.

La rédaction a choisi pour vous

note de conjoncture

28 Juin 2017

Si la croissance n’a progressé que de 0,1% au cours des trois premiers mois de cette année, contre 1% en moyenne par trimestre l’an dernier, la confiance reste de mise du côté de l’institut statistique qui évoque d’autres signaux et indicateurs bien plus favorables au terme de ce printemps.

28 Juin 2017

C’est avec un texte de moins de 20 pages que la commission de surveillance du secteur financier (CSSF) a, selon les observateurs, révolutionné le contexte ICT au Luxembourg. La circulaire 17/654 sur le Cloud Computing proposée fin mai 2017 définit le cadre dans lequel une entreprise peut externaliser des services en les faisant reposer sur une infrastructure de Cloud Computing qui n’est plus obligatoirement basée au Luxembourg.