Lancement de la «Luxembourg Card App»

12 Avril 2017
Photo: LFT)

Téléchargeable gratuitement, la version digitale du pass touristique marque une étape supplémentaire dans le développement des outils de promotion de la destination Luxembourg.

Pour planifier un séjour au Grand-Duché depuis son écran mobile, rien de plus simple! En quelques clics, la nouvelle application permet d’acheter le pass touristique «Luxembourg Card» pour bénéficier de la gratuité ou de réductions considérables dans plus de 60 musées et attractions du Grand-Duché.

Le pass est d’autant plus unique qu’il permet d’utiliser gratuitement les transports en commun – bus et trains (2e classe) – dans tout le pays. Il est disponible en versions un, deux ou trois jours, soit pour une personne (13€, 20€, 28€), soit pour des familles ou petits groupes jusqu’à 5 personnes (28€, 48€, 68€).

Indépendamment de l’achat du pass, la «Luxembourg Card App» constitue un véritable outil interactif d’informations touristiques. Les musées, théâtres, châteaux, domaines viticoles, visites guidées et autres loisirs adhérents au pass sont présentés sous différentes rubriques ou sont recommandés suivant les préférences et la situation géographique de l’utilisateur.

L’application transmet aussi des informations en temps réel sur les ouvertures des attractions ainsi que sur les transports publics et les itinéraires vers les sites de son choix. L’ensemble de ces fonctions peut être utilisé librement en téléchargeant gratuitement l’application à partir d’App Store ou de Google Play.

Informations en ligne.

La rédaction a choisi pour vous

Pierre Bley, président de l’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte, a présenté le bilan 2017, en baisse par rapport à l’année 2016, qui était exceptionnelle.

15:48

Après une année 2016 exceptionnelle où des fonds de réserve ont été débloqués pour l’accueil des demandeurs de protection internationale, l’Œuvre Grande-Duchesse Charlotte est revenue à des budgets plus traditionnels. Même si le manque à gagner de la Loterie, dû à la prolifération de jeux illégaux, devient problématique.

Étienne Schneider, le ministre de l'Économie, et Jeremy Rifkin

15:38

Le gouvernement, par la voix de trois de ses ministres, a présenté à la presse l’avancée des travaux du comité de suivi de la stratégie définie par l’économiste américain en 2016, lundi. Il en ressort plusieurs projets concrets, même si le flou reste de mise sur certains chiffres.