La Fondation de Luxembourg affirme son rayonnement européen

07 Mai 2018

L’année 2017 a été marquée par l’accroissement significatif de projets à l’échelle européenne ainsi que par l’obtention du statut de fondation d’utilité publique en France, une première au niveau européen pour une fondation abritante.

  • -  68 fondations abritées sous l’égide de la Fondation de Luxembourg
  • -  140 millions d’euros d’actifs dédiés à l’intérêt général
  • -  Plus d’une centaine de projets caritatifs soutenus à travers le monde

À la fin 2017, la Fondation de Luxembourg compte 68 fondations abritées sous son égide, chacune soutenant les causes que les fondateurs ont à cœur de porter. Une tendance forte cette année est le soutien à des projets de développement s’intégrant de manière croissante dans le cadre défini par les Nations Unies à travers les Objectifs de Développement Durable (ODD). Avec près de 30 millions d’euros alloués à des projets répartis sur cinq grands thèmes - Pauvreté et Cohésion sociale, Éducation Universelle, Santé et Recherche, Culture et Diversité ainsi que Biodiversité et Changement Climatique - l’impact de la philanthropie made in Luxembourg ne cesse de croître, tant au niveau local qu’européen.

À cet égard, le rayonnement international de la Fondation de Luxembourg a été renforcé par l’obtention en 2017 du statut de fondation d’utilité publique par les autorités fiscales françaises, ouvrant ainsi de nouvelles possibilités de dons et legs pour des donateurs en dehors du Grand-Duché. 

Souvent le fruit d’une réflexion longue, partagée parfois en famille, la création d’une fondation est un processus qui nécessite écoute, accompagnement et expertise. Comme a constaté Henri Grethen, Président de la Fondation de Luxembourg,« l’attractivité confirmée de la Fondation de Luxembourg démontre la pertinence d’une telle structure dans le Grand-Duché, mais aussi l’importance de constamment poursuivre les efforts à même de favoriser un secteur philanthropique toujours plus dynamique. À ce titre, la révision en cours de la loi de 1928 sur les fondations et associations est un pas dans la bonne direction ».

Alors que les défis à relever à l’échelle du monde sont nombreux, les projets ayant reçu un soutien démontrent que de nouvelles solutions, pérennes et innovantes, sont développées chaque jour. Parmi plus d’une centaine de projets financés en 2017, l’année a été marquée par l’accroissement significatif de projets à l’échelle européenne, notamment un projet de recherche sur les SMART Cities mené par leLuxembourg Institute of Science and Technology visant l’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux des villes de demain, mais aussi le lancement des Bourses Pierre Werner, octroyées aux doctorants pour des travaux sur les enjeux européens, ou encore un ambitieux programme de renforcement du secteur de l’Entrepreneuriat Social en Europe. Au niveau international, d’importants projets ont vu le jour, œuvrant par exemple à la prévention du SIDA chez les jeunes femmes au Zimbabwe, le financement d’un programme d’amélioration de la santé maternelle et infantile en République Démocratique du Congo ou le soutien à des jeunes vulnérables dans les bidonvilles de Rio de Janeiro, au Brésil. Enfin, de nombreuses fondations ont souhaité mobiliser un soutien d’urgence pour venir en aide aux victimes des conflits frappant le Moyen-Orient.

La Fondation de Luxembourg accompagne ainsi les philanthropes au plus près de leurs aspirations et cherche à favoriser les synergies. « Les succès futurs viendront d’une collaboration accrue entre différents acteurs : sociétés civiles, gouvernements, organisations internationales, mais aussi le secteur privé », souligne Tonika Hirdman, Directrice Générale de la Fondation de Luxembourg. La volonté de la Fondation de Luxembourg de réunir ces différents acteurs s’est ainsi traduite en 2017 par l’organisation de nombreuses conférences et tables rondes destinées aux philanthropes ainsi qu’à la société civile et à la Place financière luxembourgeoise. À cela s’ajoute le renouvellement de la coopération avec la Luxembourg School of Finance à travers une formation de deux jours dédiée à la philanthropie dans le cadre du cursus de Master in Wealth Management.

La philanthropie à l’échelle européenne connaît aujourd’hui un essor certain et la Fondation de Luxembourg continue à poursuivre ses efforts afin d’en faire l’un des piliers durables de l’attractivité du Grand-Duché.

La rédaction a choisi pour vous

22 Mai 2018

Initialement prévus pour flasher les usagers de la route en 2017, les appareils de contrôle automatique de vitesse situés dans les environs de Mersch sont actifs depuis ce mardi. Tous les deux sur des routes limitées à 70km/h.

Marc Schiltz Véronique Hoffeld

18 Mai 2018

Le Fonds national de la recherche peut compter sur un budget pluriannuel de 340 millions d’euros pour la période 2018-2021. Une augmentation importante, vue comme le signe de l’intérêt du pays pour l’innovation et la recherche.