ING nommée «meilleure banque du monde»

18 Octobre 2017
ING Luxembourg
«Tournée vers l’avenir, la société s’investit clairement dans le déploiement d’une plateforme bancaire unifiée et évolutive à l’échelle mondiale», explique Global Finance.
(Photo: Maison Moderne)

Le classement des meilleures banques du monde publié par Global Finance récompense les meilleures institutions bancaires et financières de 150 pays. Les banques sont sélectionnées en fonction de leur performance au cours de l’année précédente, de leur réputation et de leur excellence en matière de gestion.

En plus d’avoir été nommée «meilleure banque du monde», ING s’est également hissée en tête du classement «meilleure banque européenne» pour la quatrième année consécutive.

«ING s’impose comme un pionnier de l’adoption des technologies digitales, et a adopté une véritable culture de l’innovation. Tournée vers l’avenir, la société s’investit clairement dans le déploiement d’une plateforme bancaire unifiée et évolutive à l’échelle mondiale», explique Gordon Platt, rédacteur pour Global Finance. «De la gestion de trésorerie au traitement des paiements en passant par les services de financement commercial et les fonds de roulement, ING propose à ses clients des solutions personnalisées et intégrées reposant sur des innovations de pointe pour une efficacité et une sécurité d’exception.»

Le jury a sélectionné les lauréats en collaboration avec des directeurs d’établissements financiers, des analystes et des banquiers du monde entier. Reconnus pour leur excellence, les classements de Global Finance sont une référence pour la communauté financière internationale.

La rédaction a choisi pour vous

25 Avril 2018

Après avoir renforcé sa plateforme informatique liée à la gestion de patrimoine, Deutsche Bank Luxembourg devrait prendre de plus en plus de poids dans ce domaine. Elle se prépare déjà à intégrer les activités Wealth Management que DB a développées en Autriche.

24 Avril 2018

Si depuis 2008 les autorités financières mondiales ont sanctionné les banques à hauteur de 260 milliards d’euros, une nouvelle approche basée sur la prévention est désormais mise en avant. D’où les mesures proposées par le Conseil de stabilité financière (CSF), issues du G20.

23 Avril 2018

Nouveau président de l’ABBL, le président du comité de direction de la banque Raiffeisen détaille ses ambitions pour le secteur financier pour les deux années à venir, en mettant l’accent principalement sur la digitalisation de la Place et ses différentes conséquences.