GFI en croissance au Luxembourg

30 Mars 2011
(Illustration: GFI)

Le groupe IT renforce sa position sur le marché  luxembourgeois grâce à la reprise d’Arès.

GFI, important acteur européen sur le marché des services en technologies de l’information à valeur ajoutée, reprend l’entreprise informatique française Arès. Montant de la reprise: 2,9 millions d’euros. GFI joue la carte de la croissance externe et double instantanément sa position sur le marché luxembourgeois grâce à cette reprise.

GFI croît au Luxembourg

GFI conserve 404 des 457 employés en France et les 29 collaborateurs au Luxembourg. Concrètement, pour GFI Luxembourg, la reprise double les effectifs, qui passent ainsi de 30 à 60 collaborateurs. Ceux-ci seront intégrés dans l’actuelle structure Belux de GFI.

La reprise permet à GFI d’élargir sensiblement son portefeuille de services sur le marché luxembourgeois, et d’ainsi pouvoir offrir également des ‘Infrastructure Services’, en plus de l’offre existante de ‘Training’ en ‘Application Services’. Les activités d’Arès PSF sont complémentaires à celles de GFI et le portefeuille de clients s’étoffe d’une clientèle telle l’European Investment Bank (EIB) au Luxembourg, l’APHP (l’union des 44 hôpitaux publics de Paris), le Ministère français de la Défense, la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), Total, Bayer et Aramice.

Renforcer les activités

Le prix payé par GFI pour la reprise s’élève à 2,9 millions d’euros. En 2011, l’année de l’intégration, le groupe s’attend à un chiffre d’affaires d’environ 28 millions d’euros pour les activités reprises. En 2012, ce montant devrait dépasser les 32 millions d’euros.

Pascal Meyers, managing director GFI Benelux, commente la reprise: «Cette acquisition permet à GFI de bâtir une masse critique au Luxembourg. Combinée à notre statut PSF (Financial Sector Professional), la reprise nous permet de continuer à conquérir le marché et à y augmenter la présence de nos compétences-clés dans le développement, l’infrastructure, la consultance et la formation.»

Sébastien Lenart, managing director ARES Luxembourg: «Au Luxembourg, GFI va se concentrer sur les Institutions européennes, le secteur financier et le secteur public, avec des services relatifs à l’Application Development – essentiellement basés sur de nouvelles technologies comme Java et Microsoft – Business Intelligence – solutions d’infrastructure (Lotus Notes, Windows 7, VM Ware et Solaris 10) et les formations IT.»

La rédaction a choisi pour vous

Apple entend se démarquer de ses rivaux et montrer patte blanche concernant la protection des données.

08:20

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

«C’est une grande fierté, bien sûr, et j’aurais sans doute plus de poids quand j’irai parler à mon CEO, demain», s’est amusé Grégory Nou (BGL BNP Paribas), le nouveau «Ciso of the year»

07:17

Le responsable de la sécurité informatique de BGL BNP Paribas a reçu, jeudi soir, le prix du CISO of the Year. Il succède à Maria Dolores Perez, de chez KBL epb. Cette disctinction, remise dans le cadre de la seconde édition de la Cybersecurity Week, récompense les responsables de la sécurité informatique les plus engagés.

Guy-Philippe Goldstein, maître de conférences à l’École de guerre économique de Paris

18 Octobre 2018

La complexification des cyberattaques pousse les experts de sécurité informatique à chercher de nouveaux schémas de protection. L’un d’entre eux est la «cyber deception», ou l’art de tromper les cybercriminels pour mieux les observer. Il en était question ce jeudi, lors du PwC Cybersecurity Day.