Drees & Sommer Luxembourg souffle ses 15 bougies

25 Mai 2018
Maximilien Ast, Heiko Butter et Lothar Diederich
Après avoir démarré il y a 15 ans avec quatre ingénieurs, le site s’est développé et compte aujourd’hui 45 personnes qui ont réalisé à ce jour plus de 400 projets immobiliers au Luxembourg et dans la Grande Région.
(Photo: Robert Herschler)

Drees & Sommer qui agit à l’échelle mondiale en tant que prestataire de services de conseil, de planification, de construction et d’exploitation est présente au Luxembourg depuis 2003 avec sa filiale située à Munsbach. Après avoir démarré il y a 15 ans avec quatre ingénieurs, le site s’est développé et compte aujourd’hui 45 personnes qui ont réalisé à ce jour plus de 400 projets immobiliers au Luxembourg et dans la Grande Région. Le 17 mai, l’entreprise a fêté son anniversaire au «Freeport Luxembourg» avec 250 représentants des milieux de la construction, de l’immobilier et de la finance.

Pour débuter la cérémonie, les trois gérants, Maximilien Ast, Heiko Butter et Lothar Diederich, ont passé en revue les dernières années. Alors qu’au départ, l’équipe d’experts supervisait principalement des projets relevant du domaine des pouvoirs publics et du secteur hospitalier, elle assure aujourd’hui le suivi de projets interdisciplinaires dont la gamme s’étend de l’usine à l’immeuble de bureaux.

Mettre le cap sur la croissance grâce à la numérisation

Moteur d’innovation en construction et en exploitation, Drees & Sommer a rapidement misé sur la numérisation. Parmi ses réalisations, nous citerons un conseil en stratégie dans le cadre de deux grands projets hospitaliers. Ce service de conseil a recours à des méthodes numériques de planification telle la modélisation des données du bâtiment (en anglais: Building Information Modeling ou BIM), maquette numérique permettant de simuler intégralement et d’optimiser la planification et la construction d’un bâtiment. Étant à même de focaliser une multitude d’informations, cet outil est également utilisé dans des projets complexes d’urbanisation et de développement de quartiers. 

Drees & Sommer met en outre l’accent sur l’intelligence artificielle au service du bâtiment. Un système d’autoapprentissage dit «Brain» permet de commander et d’interconnecter, par l’intermédiaire de capteurs, l’ensemble des installations et des processus techniques de manière à réunir les données sur la planification, les bâtiments et les utilisateurs. Le résultat est une exploitation transparente et efficace au plus haut point.

Un concept basé sur les circuits: l’économie circulaire

Pour conclure, les interlocuteurs se sont penchés sur les tendances qui influenceront la construction de demain. Le thème de l’économie circulaire jouera un rôle prépondérant. Ce concept prévoit qu’à l’avenir, les matières premières utilisées en construction n’atterriront pas dans les déchets quand leur temps d’utilisation aura expiré, mais pourront être réutilisées dans de nouveaux projets. Les éléments de construction et les matériaux seront donc en circuit fermé. En vue de simplifier l’application de ce concept aux projets de construction, Drees & Sommer gère la plateforme www.building-material-scout.com, en coopération avec les sociétés Hoinka GmbH et SundaHus i Linköping AB. Ladite plateforme collecte et structure les informations sur les matériaux de construction pour les mettre à la disposition des architectes, des planificateurs, des maîtres d’ouvrages, des investisseurs, des auditeurs, des entreprises contractantes ainsi que des exploitants immobiliers. 

La rédaction a choisi pour vous