Ceratizit: renouvellement de la convention collective

15 Mai 2017
Jacques Lanners
Jacques Lanners, coprésident du directoire.

Le 11 mai 2017, l’OGBL et le LCGB ont signé un nouvel avenant à la convention collective pour les salariés de la société Ceratizit. L’avenant a été signé pour une durée de trois ans, valable jusqu’au 28.02.2020.

Ceratizit est un acteur important dans le monde entier pour la fabrication d’outils en carbure répondant aux exigences les plus pointues pour la coupe et la protection contre l’usure.

La délégation et les syndicats sont satisfaits de la conclusion positive dans l’intérêt des salariés du site.

L’accord signé comprend des améliorations des conditions de travail et de revenu pour les quelque 1.200 salariés du site luxembourgeois de Mamer:

  1. En 2017: paiement d’une prime de 750€ brut versée à tous les salariés sur la paie de juillet 2017, et une prime supplémentaire de 250€ en fonction des résultats de l’entreprise;
  2. En 2018: Augmentation linéaire des traitements de 50€ brut par mois pour chaque salarié. Paiement d’une prime pouvant aller jusqu’à 500€ maximum en fonction des résultats de l’entreprise;
  3. En 2019: Paiement d’une prime de 650€ brut fixe. Majoration par une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500€ maximum en fonction des résultats de l’entreprise;
  4. Harmonisation des congés d’ancienneté pour tous les salariés;
  5. Adaptation de la prime de fidélité;
  6. Harmonisation de l’horaire variable unique.

La rédaction a choisi pour vous

d'Land

15:53

Chaque semaine, Paperjam.lu vous propose de découvrir les grands dossiers qui font la une du Lëtzebuerger Land. Cette semaine, retour sur l’école luxembourgeoise, le groupe Post et la «grande privatisation».

Flibco

15:53

Flibco, spécialiste du transport vers les aéroports, continue son expansion en Europe et propose désormais ses services à Ténérife. Depuis mi-mai, deux nouvelles lignes sont ouvertes, vers les aéroports du nord et du sud de l’île espagnole.

rtl

15:42

Les radios françaises de RTL vont finalement passer dans le giron de M6 pour un montant de 199,8 millions d’euros. La régie commerciale des radios a commencé son déménagement vers le nouveau siège à Neuilly.