Ceratizit: renouvellement de la convention collective

15 Mai 2017
Jacques Lanners
Jacques Lanners, coprésident du directoire.

Le 11 mai 2017, l’OGBL et le LCGB ont signé un nouvel avenant à la convention collective pour les salariés de la société Ceratizit. L’avenant a été signé pour une durée de trois ans, valable jusqu’au 28.02.2020.

Ceratizit est un acteur important dans le monde entier pour la fabrication d’outils en carbure répondant aux exigences les plus pointues pour la coupe et la protection contre l’usure.

La délégation et les syndicats sont satisfaits de la conclusion positive dans l’intérêt des salariés du site.

L’accord signé comprend des améliorations des conditions de travail et de revenu pour les quelque 1.200 salariés du site luxembourgeois de Mamer:

  1. En 2017: paiement d’une prime de 750€ brut versée à tous les salariés sur la paie de juillet 2017, et une prime supplémentaire de 250€ en fonction des résultats de l’entreprise;
  2. En 2018: Augmentation linéaire des traitements de 50€ brut par mois pour chaque salarié. Paiement d’une prime pouvant aller jusqu’à 500€ maximum en fonction des résultats de l’entreprise;
  3. En 2019: Paiement d’une prime de 650€ brut fixe. Majoration par une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500€ maximum en fonction des résultats de l’entreprise;
  4. Harmonisation des congés d’ancienneté pour tous les salariés;
  5. Adaptation de la prime de fidélité;
  6. Harmonisation de l’horaire variable unique.

La rédaction a choisi pour vous

Balazs Majoros, Deloitte Luxembourg

22 Juillet 2018

Le Luxembourg est sur le point d’échanger les premiers rapports dits CBC (pour pays par pays) en matière de coopération fiscale, et ce en accord avec la directive européenne et les initiatives prises en matière fiscale par l’OCDE (i.e. le projet Beps).

Jeremy Antkowiak

20 Juillet 2018

En associant la gestion quotidienne du risque et la technologie, Algoreg offre une compliance automatisée et simplifiée. Après une récente levée de fonds d’un million de dollars, la jeune regtech créée en 2017 et logée chez l’incubateur Lux Future Lab à Luxembourg-ville a les moyens de voir grand, très grand.