CDDS dévoile ses AML risk APIs

26 Juillet 2017
Philippe Lassine
Philippe Lassine.
(Photo: Maison moderne / archives)

CDDS Luxembourg SA a le plaisir de présenter ses AML risk APIs: le 1er outil de screening contre les listes de sanctions, PEP et de risque AML intégré à destination des sociétés de paiement, de monnaie virtuelle, de jeux ou d’éditeurs de logiciels.

Leader sur le marché luxembourgeois et acteur de plus en plus important de par le monde, CDDS modernise son offre de solutions AML/KYC en proposant des APIs pouvant s’intégrer aux plateformes de sociétés de paiement, de monnaie virtuelle, de jeux ou tout autre type de logiciel contenant des données de clients.

À l’heure où les directives en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme s’intensifient, de nouvelles sociétés font face à la pression des régulateurs. Qu’il s’agisse de sociétés de paiement, monnaie virtuelle, Forex, plateformes de jeux, toutes sont soumises à la loi et doivent remplir leurs obligations en matière de due diligence.

Soucieux de proposer une offre adaptée à chaque secteur d’activité, CDDS accompagne aujourd’hui ces sociétés grâce à la mise en place d’APIs permettant:

• Un NameCheck automatique illimité contre les listes de sanctions officielles et PEPs constamment mises à jour.

• Une identification du risque de chaque client

• Une identification du risque lié au moyen de paiement utilisé

• Une identification du risque pays

• Un import des negative news

Cette solution, déjà adoptée par de nombreuses sociétés de paiements, permet de vérifier des centaines de milliers de transactions mensuelles grâce à sa capacité illimitée.

«FinTech et RegTech, des mots qui caractérisent la mutation du monde de la finance. Ce monde est en train de changer drastiquement et les flux financiers qui, par le passé, suivaient paisiblement les processus opérationnels des banques sont devenus très rapides, voire instantanés. Ils se déplacent vers de nouveaux acteurs qui remplacent les banques pour bon nombre d’opérations et des nouveaux projets naissent tous les jours à l’échelle mondiale. Il est désormais possible d’ouvrir un compte chez un broker Forex dans un pays exotique et l’alimenter avec sa carte de crédit en quelques secondes et avec un minimum de formalités. Pouvoir vérifier son nouveau client contre les listes de sanctions ou PEP et identifier un risque lié à la carte de crédit qu’il utilise et cela, instantanément, est devenu primordial pour la pérennité et la réputation de ces acteurs. Nous sommes donc fiers de pouvoir accompagner nos clients du monde de la FinTech dans le respect de leurs obligations grandissantes et nous nous attachons à proposer des solutions évolutives par rapport aux besoins changeants de ces métiers et de ceux qui verront le jour dans les années à venir» a déclaré Philippe Lassine, CEO de CDDS Luxembourg SA.

CDDS, dont l’offre allie données, technologie et expérience en Compliance devrait ainsi renforcer sa position sur le marché international.

La rédaction a choisi pour vous

Assurance Britannia Brexit

04 Décembre 2017

Un 10e groupe d’assurance se prépare à créer une structure au Luxembourg pour préserver son passeport européen après le Brexit. Cette fois, l’annonce vient du groupe britannique Britannia.

03 Décembre 2017

Estelle Merger Lévis et Fabrice Neyroumande, responsables de développement commercial chez Schelcher Prince Gestion, présentent la gestion convertible. Un témoignage issu de la soirée «10x6 Keytrade Bank: 10 fonds d’investissement, 10 stratégies», organisée le 21 novembre 2017 au Centre culturel Tramsschapp par le Paperjam Club.

graphique écran

03 Décembre 2017

Le Luxembourg compte 300 sociétés qualifiées de «professionnels du secteur financier» ou PSF. Le secteur vit une relative concentration et subit, lui aussi, les affres réglementaires.