Carlex inaugure sa nouvelle ligne de production

24 Avril 2018
Avec la construction de leur nouvelle ligne de production de pare-brise – la Laminating Line 5 –, les responsables du fabricant de pare-brise automobiles Carlex offrent à leur entreprise 3.400 m2 supplémentaires (entrepôts compris) et confirment leur confiance dans le site industriel de Potaschbierg/Grevenmacher.
(Photo: Lala La Photo)

Investissant 25 millions d’euros, Carlex inaugure sa nouvelle ligne de production de pare-brise à Grevenmacher.

C'est en présence de MM Étienne Schneider, Ministre de l'Économie, Dave Kaufman, Managing Director de Carlex Glass Luxembourg et Léon Gloden, Président du S.I.A.E.G., qu'a été inauguré le 23 avril 2018 la nouvelle ligne de production de pare-brise de Carlex à Grevenmacher. Un investissement de 25 millions d'euros à été nécessaire pour réaliser pas moins de 3.400 m2 additionnels.

Avec la construction de leur nouvelle ligne de production de pare-brise – la Laminating Line 5 –, les responsables du fabricant de pare-brise automobiles Carlex offrent à leur entreprise 3.400 msupplémentaires (entrepôts compris) et confirment leur confiance dans le site industriel de Potaschbierg/Grevenmacher.

C’est en août 2016 que le permis de construire cette nouvelle ligne de production a été accordé à l’entreprise et c’est en janvier 2017 que les travaux ont débuté. Quelques mois plus tard, en septembre 2017, les machines ont été installées. Dès décembre, les premiers tests ont été effectués.

En février 2018, la mise en service définitive de cette nouvelle ligne de production a été réalisée et son inauguration s’est déroulée le 23 avril. La cérémonie officielle d’inauguration a eu lieu en présence de MM. Étienne Schneider, Ministre de l’Économie, Dave Kaufman, Managing Director de Carlex Glass Luxembourg et Léon Gloden, Président du S.I.A.E.G.

Une modernisation complexe pour garantir la satisfaction des acheteurs de l’industrie automobile

Dans un environnement industriel qui se montre de plus en plus concurrentiel, l’objectif prioritaire de cet important investissement est d’assurer de manière encore plus efficace la totale satisfaction des acheteurs de l’industrie automobile qui se montrent toujours plus exigeants en termes de qualité d’optique, de réalisations «sur-mesure» et de forme et de qualité des pare-brise. 

Particulièrement complexe à la réalisation, la nouvelle ligne de production Laminating Line 5 n’est pas destinée à augmenter la production de l’entreprise, mais plutôt à remplacer les anciennes chaînes de production construites en 1992 et qui ne répondent plus de manière optimale aux exigences actuelles. Au fil des ans, les attentes et desideratas des clients ont considérablement évolués, essentiellement du fait des nombreuses innovations en matière de design automobile et de géométrie des véhicules développées ces dernières années, mais également en raison d’un nombre impressionnant de nouveautés technologiques telles que l’affichage tête haute intégré au pare-brise. 

Une nouvelle ligne de production ultra-moderne

Alors que les pare-brise préalablement coupés et façonnés à partir de plaques de verre rectangulaires étaient jusqu’à présent chauffés à 600 °C au moyen de la technique dite de «bombage par gravité», puis pressés pour obtenir la forme désirée, la nouvelle Laminating Line 5 fonctionne selon une toute autre procédure: le système «External Press Bending» qui s’avère être nettement plus efficace. Associée à une réduction des rebuts de production, cette meilleure efficacité énergétique permet à l’entreprise de réaliser de réelles économies.

Des produits de verre automobile premium fabriqués au Luxembourg

Carlex Luxembourg fait partie du groupe Central Glass qui a son siège à Tokyo. Sous le nom de Carlex, la section de verre automobile fabrique en Europe et aux États-Unis (à Nashville, Tennessee) des produits en verre de qualité supérieure pour les véhicules premium, essentiellement pour le compte des fabricants d’équipement original. En 2014, Carlex a repris les sites de production de verre automobile du fabricant de verre américain Guardian, dont l’usine de Potaschbierg. Celle-ci emploie actuellement 530 collaborateurs et occupe une surface globale de 50.000m2. La production fonctionne 24 h/24 et 365 j/an.

Bien équipé sur le plan logistique, confiant en l’avenir

Avec la construction de cette nouvelle ligne de production, Carlex confirme sa confiance dans le site industriel du Luxembourg qui, grâce à une position stratégique au cœur de l’Europe, offre des voies de livraison idéales aux clients européens importants sur le marché du haut de gamme: Volkswagen (avec des sites de production en Allemagne et en Slovaquie), BMW, Mercedes-Benz, Porsche (Allemagne), Audi (Allemagne, Belgique, Hongrie, Slovaquie), Lamborghini (Italie), Bentley, Rolls-Royce et Jaguar (Royaume-Uni), Skoda (Hongrie), Chrysler (États-Unis) et Peugeot (France).

Fidèles à la devise de Carlex «Tous sous un même toit», les départements de l’achat, de la vente et des finances, du développement des produits, la production pour le verre trempé et le verre laminé, la finition et l’Advanced Product Development – qui veille à ce que Carlex soit préparé aux futures exigences du marché – se trouvent réunis sur le même site.

Vu ces aspects logistiques particulièrement avantageux, Carlex ne considère pas seulement la nouvelle ligne de production dans l’usine de Grevenmacher comme un investissement prometteur dans son propre avenir, mais aussi dans le cadre du maintien durable d’emplois et dans la compétitivité industrielle du Grand-Duché de Luxembourg.

Par ailleurs, Carlex reste toujours à la recherche de personnel motivé. Les ouvriers de production, les spécialistes formés, ont des perspectives professionnelles intéressantes chez Carlex Glass Luxembourg. 

La rédaction a choisi pour vous

20 Mai 2018

Longtemps premier employeur privé du Grand-Duché, le leader mondial de la sidérurgie a vu son poids se réduire au fil des ans, victime à la fois du recul de l’industrie dans l’économie nationale et des aléas des marchés. Bien que six sites de production soient encore actifs.