Bilans des établissements de crédit en février 2018

30 Mars 2018
BCE
Entre les mois de février 2017 et février 2018, la somme des bilans des établissements de crédit a baissé de 3,0%.
(Photo: Maison moderne / archives)

Évolution de la somme des bilans des établissements de crédit.

La Banque centrale du Luxembourg (BCL) informe que, sur base de chiffres provisoires, la somme des bilans des établissements de crédit s’est élevée à 748.510 millions d’euros au 28 février 2018 contre 755.320 millions d’euros au 31 janvier 2018, soit une baisse de 0,9%. Entre les mois de février 2017 et février 2018, la somme des bilans des établissements de crédit a baissé de 3,0%.

Le solde interbancaire, c’est-à-dire la différence entre créances et engagements interbancaires, a atteint un sommet historique de 145.138 millions d’euros à la fin du mois de février 2018.

Les crédits à la clientèle non bancaire résidente ont baissé de 1.626 millions d’euros, soit 1,9% entre janvier 2018 et février 2018. Entre février 2017 et février 2018, ces crédits se sont accrus de 8.138 millions d’euros, soit 10,4%.

L’évolution du crédit à la clientèle résidente non bancaire a été portée par trois principales composantes. En effet, entre février 2017 et février 2018, les crédits envers les sociétés non financières (SNF) ont augmenté de 2.576 millions d’euros (soit 11,9%), les crédits immobiliers aux ménages de 2.230 millions d’euros (soit 8,6%) et les crédits aux autres intermédiaires financiers (AIF) de 3.957 millions d’euros (soit 17,5%). 

Pour ce qui est du passif, les dépôts du secteur non bancaire résident ont augmenté de 3.694 millions d’euros, soit 1,6%, entre le 31 janvier 2018 et le 28 février 2018. Sur douze mois, ces dépôts ont augmenté de 16.841 millions d’euros, soit 7,6%.

Entre février 2017 et février 2018, la hausse des dépôts résidents en provenance du secteur des AIF (qui comprennent les fonds monétaires et non monétaires et dont la part s’est élevée à 70,7% au 28 février 2018) a été la plus significative. En effet, au cours des douze derniers mois, les dépôts des AIF résidents ont augmenté de 14.575 millions d’euros (soit 9,5%). Quant aux autres secteurs, les dépôts des ménages résidents ont progressé de 1.915 millions d’euros (soit 5,5%) et les dépôts des SNF résidentes ont baissé de 97 millions d’euros (soit 0,6%). 

Les séries statistiques relatives au bilan des établissements de crédit sont accessibles sur le site Internet de la BCL par le lien suivant:

http://www.bcl.lu/fr/statistiques/series_statistiques_luxembourg/11_etablissements_credit/index.html

La rédaction a choisi pour vous

Pour obtenir ce chiffre, le syndicat affirme avoir réalisé une étude depuis le début de l’année auprès de ses affiliés dans 26 banques, dont les sept banques de la Place dotées de plus de 750 personnes.

07:07

Alors que le nombre de salariés sortis de la convention collective du secteur bancaire fait l’objet de nombreuses spéculations, l’Aleba avance un chiffre basé sur une étude réalisée auprès du personnel des banques. Ce qui représenterait plus d’un quart des effectifs de la Place.

Sandrine De Vuyst: «Beaucoup de femmes sont fortes, sans qu’elles n’aient besoin de crier ni de taper fermement des poings sur la table.»

13 Décembre 2018

Elle a démarré sa carrière chez ING Luxembourg en 1996. 22 ans plus tard, Sandrine De Vuyst est toujours fidèle au poste. Elle dirige le Private Banking d’ING. Entretien dans le cadre de la série #FemaleLeadership.