Avenant de la convention collective de travail pour Cebi

05 Avril 2018
Cebi
Grâce aux diverses actions syndicales qui ont eu lieu et grâce notamment au piquet de protestation du 7 mars 2018, des améliorations ont finalement pu être obtenues lors d’une réunion de la dernière chance qui a eu lieu le 12 mars.
(photo: Jessica Theis / archives)

Signature de l’avenant de la convention collective de travail – Une avancée en matière de conditions de travail et de salaire.

Le 14 mars 2018, l’avenant de la convention collective de travail pour les quelque 640 salariés de CEBI Luxembourg S.A. a été signé. Durant les négociations, qui ont duré presque un an, la commission de négociation a été confrontée à une direction prête à mettre en danger la paix sociale dans l’entreprise en remettant en question des acquis sociaux comme les jours de congé ou le pécule de vacances. La direction est allée jusqu’à refuser à la délégation une réunion plénière au sein de l’entreprise.

Grâce aux diverses actions syndicales qui ont eu lieu et grâce notamment au piquet de protestation du 7 mars 2018, des améliorations ont finalement pu être obtenues lors d’une réunion de la dernière chance qui a eu lieu le 12 mars.

Ainsi, des primes comprenant une partie fixe et une partie variable seront versées en 2018, 2019 et 2020. Les salariés qui étaient exclus du pécule de vacances se verront verser 80 euros bruts en 2018, 100 euros bruts en 2019 et 120 euros bruts en 2020, à condition d’être sous CDI depuis une année pleine. Le nombre de jours de congé, selon la convention signée le 5 juin 2014, est maintenu.

Le personnel bénéficiant de 25 jours de congé pourra profiter de 4 heures de congé supplémentaires par an à partir de janvier 2018 et ce jusqu’à échéance de la convention c.-à-d. jusqu’au 30 juin 2021. Pour le Fonds social, un montant pouvant aller jusqu’à 8.700 euros a été retenu.

La rédaction a choisi pour vous

Jean Lucius

20 Avril 2018

CEO et président du comité de direction du groupe depuis 2015, Jean Lucius a décidé de partir à la retraite à l’automne 2018, a annoncé Encevo dans un communiqué vendredi. Il sera remplacé le 15 septembre par Claude Seywert, l’actuel CEO de Creos Luxembourg.

ArcelorMittal Dudelange

20 Avril 2018

La réunion entre la direction de Dudelange et les syndicats a apporté peu de réponses, tout restant suspendu à la procédure devant la Commission. ArcelorMittal envisage une vente du «package» Liège-Dudelange.

bobines ArcelorMittal Dudelange

18 Avril 2018

Si le site n’a jamais constitué une priorité sous l’ère ArcelorMittal, il reste industriellement pertinent. Mais l’arrivée d’un nouvel acteur sidérurgique risquerait de menacer le fragile modèle tripartite traditionnel.