Allen & Overy à la porte de l’Europe au Kirchberg: première pierre posée

08 Mai 2017

(Photo: Infinity)

C’est en présence du Premier ministre, Monsieur Xavier Bettel, qu’a été posée la première pierre symbolique du futur siège du cabinet d’avocats Allen & Overy Luxembourg, baptisé «Infinity».

Établi au Grand-Duché de Luxembourg depuis 1990, le cabinet a choisi ce projet d’exception conçu par Arquitectonica, un bureau d’architecture américain, pour installer ses quelque 160 collaborateurs. Allen & Overy a fait appel à l’Atelier d’Architecture et de Design Jim Clemes pour aménager l’intérieur du bâtiment.

«Innover – c’est notre motivation première. C’est pourquoi réinventer l’environnement de travail de nos collaborateurs nous est apparu comme une évidence, non seulement pour continuer à offrir des services de qualité, mais surtout pour partager une expérience novatrice avec nos clients. Ces derniers sont et seront au cœur de nos préoccupations. Nous faisons tout pour les assister dans le développement de leurs projets et dans la réalisation de leurs succès. Le projet Infinity rassemble à lui seul l’ensemble de ces ambitions», souligne Henri Wagner, managing partner d’Allen & Overy au Luxembourg.

Le cabinet occupera l’intégralité des surfaces de bureau du bâtiment, soit 6.800m² répartis sur huit étages. «Tous nos collaborateurs ont été mis à contribution quant à l’aménagement et le design de nos futurs locaux. Il est pour nous primordial que chacun ajoute sa pierre à l’édifice», ajoutent Patrick Mischo et Frank Mausen, associés chez Allen & Overy Luxembourg et leaders du projet Infinity. L’emménagement est prévu pour 2020. 

La rédaction a choisi pour vous

Flibco

24 Mai 2017

Flibco, spécialiste du transport vers les aéroports, continue son expansion en Europe et propose désormais ses services à Ténérife. Depuis mi-mai, deux nouvelles lignes sont ouvertes, vers les aéroports du nord et du sud de l’île espagnole.

Royal hamilius

24 Mai 2017

La date de livraison, fixée initialement à fin décembre 2017, ayant été postposée à juin 2018, Galeria Inno a fait usage de la faculté qui lui était réservée de se retirer du bail.

Le contrat de bail avait été signé en 2013 avec l’actionnaire alors allemand de Inno. Même si Codic regrette cette décision, le développement de Royal-Hamilius continuera à un rythme constant et les travaux du chantier se poursuivront sans interruption. La commercialisation du projet rencontre d’ailleurs un réel engouement à tous les niveaux.

En effet: