L’emploi frontalier toujours moteur

30 Août 2018

C’est la hausse de l’emploi frontalier au deuxième trimestre 2018 au Luxembourg, selon les derniers chiffres publiés par le Statec. Il était déjà en hausse aux deux derniers trimestres (+4,6% et 4,3%). Ce sont surtout les frontaliers français qui participent à ce mouvement (+5% de croissance en 2017, contre +3% environ pour les frontaliers originaires de l’Allemagne et de la Belgique). Une dynamique de l’emploi frontalier qui entraîne une hausse au niveau global, puisqu’au deuxième trimestre, l’emploi salarié intérieur progresse de 3,9% sur un an, après 3,8% et 3,7% sur les deux trimestres précédents.

La rédaction a choisi pour vous

20 Février 2019

C’est, en pourcentage, le taux d’absentéisme enregistré en 2017 dans le rapport annuel de l’Inspection générale de la sécurité sociale (IGSS). Un chiffre en baisse par rapport à 2016 (3,73%). Près d’un salarié sur deux (47%) n’a pas été malade au cours de l’année 2017. «Ceux qui ont été malades ont connu en moyenne 2,6 épisodes de 8,1 jours chacun», précise l’IGSS. À noter que le taux d’absentéisme des plus de 50 ans est 1,6 fois plus élevé que celui des moins de 30 ans, et celui des frontaliers (4,0%) est supérieur à celui des résidents (3,3%).